USA: la confiance des consommateurs rebondit moins que prévu

AWP

1 minutes de lecture

L’indice de l’Université du Michigan a augmenté de 2,6 points en février pour s’établir à 93,8 points. Moins que lors de l’estimation préliminaire et également inférieur aux attentes des analystes.

La confiance des consommateurs aux Etats-Unis, mesurée par l’enquête de l’Université du Michigan, a rebondi en février après avoir été érodée par la fermeture partielle des administrations américaines («shutdown») pour se hisser à un niveau toutefois moindre qu’attendu.

L’indice a augmenté de 2,6 points pour s’établir à 93,8 points, selon une estimation finale publiée vendredi. C’est moins que lors de l’estimation préliminaire (95,5 points) et c’est aussi inférieur aux attentes des analystes, qui tablaient sur 95,6 points.

«Le rebond enregistré après la fin du +shutdown+ fédéral s’est estompé à la fin du mois de février», a commenté Richard Curtin, économiste en chef, chargé de l’enquête.

Il estime que les consommateurs continuent de réagir à la pause dans la politique de hausse des taux d’intérêt de la Banque centrale américaine.

Dans le détail, le sous-indice mesurant la confiance dans la situation économique actuelle a légèrement baissé en février à 108,5 points (-0,3 point). En revanche, le sous-indice portant sur les attentes des consommateurs dans les mois à venir a fortement rebondi: +4,5 points à 84,4 points.

Richard Curtin ajoute que sur la base des données actuelles, les dépenses de consommation, moteur de l’économie américaine, devraient s’accroître de 2,6% cette année.

En outre, il souligne que les ménages les plus riches anticipent une hausse de 3% de leurs revenus, «un accroissement bien supérieur à celui de ceux des revenus inférieurs».

«Ceci signifie que les attentes des revenus parmi les ménages à hauts salaires se hissent au plus haut niveau depuis les pics d’expansion enregistrés dans les années 80 et 90», explique-t-il.

A lire aussi...