USA: forte hausse des commandes de biens durables en juillet

AWP

1 minutes de lecture

Troisième progression d’affilée, avec un bond de plus de 10% le mois dernier. Les analystes attendaient une montée près de trois fois moins forte.

Les commandes de biens durables aux Etats-Unis ont fortement augmenté en juillet, pour le troisième mois d’affilée après le plongeon d’avril dû au COVID-19, progressant de 11,2%, selon les données publiées mercredi par le département du Commerce.

Les commandes de biens durables se sont établies à 230,7 milliards de dollars en juillet, en données corrigées des variations saisonnières. Les analystes attendaient une hausse près de trois fois moins forte (+3,9%).

Le ministère a en outre révisé en hausse les données de juin avec une progression de 7,7% contre 7,3% annoncé précédemment.

Malgré la progression sur trois mois, le niveau des commandes de biens durables reste inférieur à leur niveau d’avant la crise liée au coronavirus. Pour les sept premiers mois de l’année, les commandes sont ainsi en baisse de 12,1% (en données non corrigées des variations saisonnières).

Dans le détail en juillet, en excluant le secteur des transports, les nouvelles commandes ont augmenté de 2,4%.

Comme en mai et en juin, c’est la hausse des matériels des transports (+35,6%) qui a largement tiré les commandes le mois dernier.

Pour les seules ventes de voitures et pièces détachées, elles progressent de 21,9%.

Outre les transports, le secteur de la défense a également été un fort contributeur en juillet, avec un bond de 30% des commandes du secteur.

S’agissant des ventes d’avions commerciaux, le ministère ne communique pas de données ce mois-ci après le plongeon de -467,6% (révisé en hausse) enregistré en juin.

Le secteur a été touché de plein fouet par la pandémie de COVID-19 qui a obligé les autorités à décréter des mesures de confinement et a donc mis en arrêt le transport aérien.

Cette crise sanitaire s’est ajoutée aux déboires du constructeur américain Boeing dont l’appareil vedette, le 737 Max, est cloué au sol depuis mars 2019 après deux accidents.

«Les commandes de base augmentent mais les perspectives sont nuageuses», a résumé Ian Shepherdson, chef économiste chez Pantheon Macroeconomics.

La hausse enregistrée en juillet est «la deuxième plus forte augmentation depuis juillet 2014», ont noté les économistes de Oxford Economics.

Mais ils restent eux aussi sur la réserve concernant l’avenir, notant la volatilité de la catégorie des transports, qui tire la croissance des biens durables depuis trois mois.

«Les détails du rapport indiquent que les entreprises restent méfiantes alors que le rebond de l’activité après le confinement se termine et que la situation sur le plan de la santé publique n’est pas sous contrôle», soulignent-ils également dans une note.

A lire aussi...