Prudential remanie ses activités américaines et lève des fonds

AWP

1 minutes de lecture

La filiale Jackson est scindée en deux entreprises distinctes. L’assureur compte lever 2,5 à 3 milliards de dollars pour se désendetter et se tourner davantage vers l’Asie.

L’assureur britannique Prudential a annoncé jeudi vouloir scinder ses activités américaines à défaut de les introduire en Bourse, ainsi qu’une levée de fonds de 2,5 à 3 milliards de dollars pour se désendetter et se tourner davantage vers l’Asie.

Le groupe explique dans un communiqué avoir changé ses plans pour Jackson, sa filiale américaine spécialisée dans les retraites.

Il espérait jusqu’à présent pouvoir céder la totalité de la société en commençant par une introduction en Bourse qui devait avoir lieu au premier semestre de 2021.

Mais jeudi il annonce avoir opté finalement pour une scission de l’activité au deuxième trimestre, les actionnaires de Prudential recevant des titres de Jackson afin de donner naissance à deux entreprises distinctes.

Prudential assure que cette décision lui permet de se séparer de Jackson beaucoup plus rapidement, même s’il gardera une part de 19,9% au capital pour l’heure, qu’il vendra ensuite au fil de l’eau.

L’objectif pour le britannique est de se concentrer sur ses principaux marchés en Asie et en Afrique.

Prudential estime que l’Asie et l’Afrique offrent un potentiel de développement plus important, puisque le marché de l’assurance y est parfois moins dense tandis que la demande pour les retraites, la santé ou la gestion de patrimoine est en pleine expansion.

«La scission que nous annonçons aujourd’hui va accélérer significativement la transformation de Prudential en un groupe centré sur l’Asie et l’Afrique», souligne Mike Wells, son directeur général, cité dans le communiqué.

Le groupe dévoile en outre un projet d’augmentation de capital de 2,5 à 3 milliards de dollars, soit à Londres, soit à Hong Kong, ou les deux.

Les fonds récoltés permettront de se désendetter et d’augmenter la part des actionnaires venant d’Asie.

Prudential, qui annoncera ses résultats annuels le 3 mars, indique que ses ventes en Asie se sont améliorées au fil du second semestre de 2020 et que sa rentabilité sur l’année sera conforme aux attentes du marché.

Le groupe est recentré sur ses activités d’assurance et d’épargne, après s’être séparé fin 2019 de M&G, qui regroupait lui la gestion d’actifs, l’assurance et l’épargne en Europe et au Royaume-Uni.

Même si ses activités sont en Asie et en Afrique, Prudential a choisi de maintenir son siège à Londres, afin de poursuivre ses près de 173 ans d’histoire britannique.

A lire aussi...