Place financière: visite à Genève d'un ambassadeur de la City

AWP

1 minutes de lecture

William Russel, lord-maire de Londres, va notamment rencontrer les représentants de sociétés financières sises à Genève.

Les relations entre la place financière genevoise et la City londonienne sont au coeur de la visite ce mercredi d’un émissaire britannique dans la Cité de Calvin. William Russel, lord-maire de Londres, va notamment rencontrer les représentants de sociétés financières sises à Genève, indique un communiqué.

William Russel entend discuter des moyens de «travailler ensemble pour résoudre des problèmes communs, à l’heure où l’économie mondiale est de plus en plus numérisée». Il rencontrera notamment les membres de la British Swiss Chamber of Commerce.

Le lord-maire est à la tête de la Corporation de Londres, qui représente les sociétés de la capitale anglaise. Par extension - et au regard de l’importance du secteur financier, il est en quelque sorte l’ambassadeur de la City. William Russel occupe cette position depuis novembre 2019. La fonction de lord-maire ne doit pas être confondue avec celle de maire de Londres, occupée par le travailliste Sadiq Khan.

La visite à Genève intervient moins d’un mois après le Brexit, officiellement entré en vigueur le 31 janvier, et les incertitudes qu’il provoque pour la place financière londonienne. La Grande-Bretagne n’est plus membre de l’Union européenne (UE) mais devra encore négocier avec Bruxelles afin de sceller définitivement le divorce. Une période de transition est prévue jusqu’à la fin de l’année.

«Alors que le Royaume-Uni entame un nouveau chapitre de son histoire commerciale, il restera un partenaire clé pour la coopération réglementaire avec l’UE et la Suisse», affirme William Russel, cité dans le communiqué.

En prévision de ce bouleversement, les autorités helvétiques et britanniques ont signé en février 2019 un accord commercial, reprenant dans les grandes lignes les bilatérales conclues entre la Suisse et l’UE. «Les relations entre le Royaume-Uni et la Suisse dans le domaine des services financiers sont extrêmement importantes et, ensemble, nos deux pays exercent une influence considérable sur le secteur au niveau mondial», souligne le lord-maire.

La Suisse est le deuxième plus important investisseurs dans les sociétés financières britanniques, après les Etats-Unis, précise le communiqué.