OCDE: les ICA poursuivent leur redressement

Communiqué, OCDE

1 minutes de lecture

Les indicateurs composites avancés restent toutefois en deçà des tendances de long terme.

Les indicateurs composites avancés (ICA) de l’OCDE pour juillet continuent à se renforcer après les niveaux bas atteints lors de la crise COVID-19 dans toutes les grandes économies, mais ils restent en deçà des tendances de long terme et à des niveaux inférieurs à ceux enregistrés avant l'apparition du coronavirus.

Après leur forte amélioration en juin, le rythme de progression des ICA s’est inévitablement ralenti dans la plupart des grandes économies. En Chine, les premiers signes de
retour au niveau d'avant la crise, esquissés en juin, se sont inversés.

Avec une incertitude persistante quant à la possibilité de résurgences futures du virus et des mesures qui en découleraient, les ICA doivent être interprétés avec prudence. Comme toujours, l’ampleur de l’ICA doit être considérée comme une indication de la force du signal, plutôt qu’une mesure du degré de la croissance de l'activité économique.


 
Les graphiques ci-dessus montrent les indicateurs composites avancés spécifiques à chaque pays. Les points de retournement des indicateurs composites avancés précédent de six mois en général les points de retournement de l’activité économique par rapport à sa tendance. La ligne horizontale à 100 représente la tendance. Les triangles pleins marquent les points de retournement confirmés tandis que les triangles vides indiquent les points de retournement provisoires qui peuvent être modifiés.

A lire aussi...