Nouveau refroidissement sur l’industrie helvétique en mai

AWP

1 minutes de lecture

L’indice d’activité manufacturière approche désormais de son plus bas de 2009, en pleine crise financière. Celui pour la construction a déjà largement crevé ce plancher.

Le moral des industriels suisses a encore dégringolé en mai, après s’être déjà tassé en avril, selon un pointage intermédiaire du sondage périodique du centre zurichois d’études économiques KOF.

L’indice d’activité manufacturière approche désormais de son plus bas de 2009, en pleine crise financière. Celui pour la construction a déjà largement crevé ce plancher, mais tend désormais à se stabiliser.

Dans les deux segments, les responsables d’entreprises déplorent une demande insuffisante, malgré des capacités déjà bridées. Par rapport au moins d’avril, le pessimisme des capitaines d’industrie en la matière s’est néanmoins atténué.

A lire aussi...