Métaux précieux: l’or stable au terme d’une semaine animée

AWP

1 minutes de lecture

L’argent, de son côté, a terminé en légère hausse tandis que le platine a baissé et que le palladium s’est maintenu.

L’or est resté stable au terme d’une semaine marquée par les tensions commerciales, qui lui ont permis d’effacer une partie de ses pertes de vendredi dernier.

L’argent, de son côté, a terminé en légère hausse tandis que le platine a baissé et que le palladium s’est maintenu.

Alors que l’or s’était affaissé vendredi dernier et en début de semaine, le métal précieux «a été la valeur refuge» de jeudi, ont souligné les analystes de Commerzbank.

Selon eux, l’or a notamment été soutenu par «la faiblesse du dollar, qui a entièrement changé de direction dans l’après-midi, et de la baisse du rendement des obligations».

Le billet vert a ainsi perdu du terrain après la publication de données économiques décevantes. L’or étant libellé en dollars, une baisse de celui-ci rend le métal moins onéreux pour les acheteurs utilisant d’autres devises.

«La mise de Huawei sur la liste noire des Etats-Unis a encore compliqué les relations politiques alors que les deux parties se débattent pour parvenir à un accord sur leur dispute commerciale», a ajouté Benjamin Lu, analyste pour Phillip Futures.

En pleine guerre commerciale, l’administration Trump a placé la semaine dernière le géant des télécoms chinois sur une liste de sociétés suspectes auxquelles il est interdit de vendre des équipements technologiques de crainte que Pékin ne s’en serve à des fins d’espionnage. Ce qui pourrait compromettre sa survie.

«Le PDG de Huawei ne dit pas la vérité au peuple américain ni au monde» quand il affirme qu’il n’a pas de lien avec le gouvernement, a accusé jeudi chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo. La Chine a accusé vendredi les Etats-Unis de propager des «mensonges».

En dehors du conflit commercial, le métal jaune pourrait bénéficier à terme de la réélection du Premier ministre indien, Narendra Modi.

«M. Modi a promis de nombreux cadeaux électoraux pour les populations rurales», ont souligné les analystes de Commerzbank, qui rappelle qu’elles sont «de loin le premier groupe d’acheteurs d’or en Inde».

Le pays est lui-même le deuxième acheteur mondial de métal jaune, derrière la Chine.

L’argent, de son côté, a atteint mardi un plus bas depuis décembre, à 14,38 dollars l’once, avant de rebondir jeudi, à l’instar de l’or, et de terminer la semaine en légère hausse.

Le platine, lui, a souffert sur toute la semaine, tombant jeudi à un plus bas depuis février à 796,35 dollar l’once, «lesté par la baisse des métaux de base», selon Commerzbank.

Du fait de son utilisation dans l’industrie, le platine est en effet également dépendant de la croissance mondiale, dont les investisseurs craignent le ralentissement avec l’affrontement sino-américain.

Néanmoins, le palladium s’en est plutôt bien sorti, terminant la semaine proche de ses niveaux d’il y a sept jours.

Sur le London Bullion Market, l’once d’or valait 1.283,76 dollars vendredi vers 12H45 GMT, contre 1.286,30 dollars le vendredi précédent vers 12H15 GMT.

L’once d’argent valait 14,57 dollars, contre 14,48 dollars il y a sept jours.

Sur le London Platinum and Palladium Market, l’once de platine s’échangeait à 803,23 dollars, contre 826,52 dollars sept jours plus tôt.

L’once de palladium valait pour sa part 1.332,22 dollars, contre 1.323,22 dollars à la fin de la semaine précédente.

A lire aussi...