Le PIB de l’OCDE a rebondi de 9% au troisième trimestre de 2020

Communiqué, OCDE

1 minutes de lecture

La croissance reste toutefois inférieure de 4,3% au niveau observé avant la pandémie.

Après la baisse sans précédent du produit intérieur brut (PIB) réel au premier semestre à la suite des mesures de confinement liées au COVID-19, le PIB de la zone OCDE a rebondi de 9,0% au troisième trimestre de 2020, mais il reste inférieur de 4,3% au niveau d’avant-crise.

Parmi les sept grandes économies, le PIB au troisième trimestre a rebondi le plus fortement dans les économies qui ont également connu les plus fortes baisses au deuxième trimestre: 18,2% en France (après une contraction de 13,7%), 16,1% en Italie (après une contraction de 13,0%) et 15,5% au Royaume-Uni (après une contraction de 19,8%).

Le PIB a également rebondi dans toutes les autres grandes économies: au Canada (de 10%, après une contraction de 11,5% au trimestre précédent), en Allemagne (8,2% après moins 9,8%), au Japon (5,0%, après moins 8,2%) et aux Etats-Unis (7,4% après moins 9,0%). 

Dans la zone euro et dans l'Union européenne, le PIB a augmenté respectivement de 12,6% et 11,6%, après des contractions de 11,8% et 11,4% au trimestre précédent.

Le PIB est resté nettement inférieur aux niveaux de l'année précédente dans l'ensemble de la zone OCDE (moins 4,1%) et dans les sept grandes économies, les Etats-Unis enregistrant la plus faible baisse annuelle (moins 2,9%) et le Royaume-Uni la plus grande (moins 9,6%).


 

A lire aussi...