Le KOF évalue les coûts du COVID-19 à 32 milliards de mars à juin

AWP

1 minutes de lecture

Sur les six semaines du confinement, la facture se monte actuellement à 18 milliards, a indiqué l’institut de recherche conjoncturelle.

Les coûts liés à la pandémie de coronavirus ont été réévalués par le KOF à 32 milliards de francs pour la période allant de mars à juin. Sur les six semaines du confinement, la facture se monte actuellement à 18 milliards, a indiqué vendredi l’institut de recherche conjoncturelle.

Les économistes zurichois ont pris en compte la décision du Conseil fédéral d’alléger progressivement le confinement à partir du 27 avril. Dans ses précédentes estimations de début avril, le KOF tablait encore sur une facture de 35 milliards de francs dans le cas d’une prolongation des mesures sanitaires jusqu’en juin.

Dans ses nouvelles estimations, deux tiers de coûts sont dus à l’effondrement de l’économie mondiale et un tiers sont la conséquence directe des mesures de confinement comme les fermetures de magasins et d’usines, ainsi que les restrictions en matière de mobilité.

Les coûts liés aux mesures de quarantaine et de maladie représentent moins de 5% de ces sommes.

Le KOF publiera des projections détaillées mi-mai, date à laquelle les première mesures de déconfinement commenceront à avoir un impact sur l’économie mondiale.

A lire aussi...