Le commerce extérieur poursuit sa progression en novembre

AWP

1 minutes de lecture

La balance commercial a bouclé sur un excédent de 3,1 milliards, a indiqué l’Office fédéral de la statistique.

Le commerce extérieur suisse a poursuivi sa progression en novembre, les exportations franchissant pour la première fois la barre des 19 milliards de francs. A l’inverse, les importations ont continué leur spirale négative, accusant un repli pour le sixième mois consécutif.

La balance commerciale a bouclé sur un excédent de 3,1 milliards, contre 2,5 milliards lors du mois précédent, a indiqué l’Administration fédérale des douanes jeudi. En Septembre, elle avait clôturé sur un excédent de 1,2 milliard.

Les exportations ont progressé sur un mois à 19,2 milliards de francs, soit une hausse de 1,8% en valeur nominale ou 1,0% en valeur réelle, c’est-à-dire corrigée de l’inflation, sur une base ajustée des variations saisonnières.

L’essor s’explique par le secteur des produits chimiques et pharmaceutiques, pour lequel les ventes à l’étranger ont progressé de 4,1% (réel). Les ventes horlogères ont également contribué à la solide performance (+2,5%). A l’inverse, le secteur des machines et électronique a essuyé un recul de 1,9%, de même que celui des métaux (-1,7%).

De leur côté, les importations ont reculé pour le sixième mois consécutif, essuyant un repli de 1,2% (nominal) ou 1,5% (réel) à 16,1 milliards. Les secteurs des machines et électronique (-5,7%, réel) ainsi que des métaux (-2,5%) ont plombé le résultat, indique l’AFD. Par contre, les importations de véhicules ont par contre progressé de 1,5%.

Amérique du Nord en soutien

Par région, les ventes à l’étranger ont gagné du terrain en Amérique du Nord (+5,3%, nominal) et en Asie (+1,2%). La Chine (+14,1%) s’est montrée particulièrement friande des produits helvétiques alors que le Japon (-9,3%) les a plutôt boudés.

Vers l’Europe, les exportations se sont repliées de 1,1%, un recul dont l’Allemagne (-6,1%) et la France (-2,3%) sont particulièrement responsables. Vers les autres régions de moindre importance pour le commerce extérieur suisse, les ventes ont également reculé, tant en Amérique latine (-3,4%) et qu’en Afrique (-7,6%).

Côté importations, une contraction a été enregistrée en provenance d’Asie (-4,7%) et d’Europe (-0,8%). Entre les pays, la situation est contrastée, avec un repli de l’achat de produits chinois (-9,6%) mais une hausse de 12,3% pour ceux de Hong-Kong. Les importations venant d’Amérique du Nord ont progressé de 3,7%, grâce aux Etats-Unis (+8,7), mais sur l’ensemble de l’année elles sont en stagnation.

A lire aussi...