Le climat de consommation à un niveau historiquement bas

AWP

1 minutes de lecture

L’indice sur le climat de consommation est tombé à -40 points, contre -9 points en janvier lors du précédent relevé.

Le pessimisme a gagné le coeur des consommateurs suisses, inquiets dans le contexte de d’épidémie de coronavirus. Le climat de consommation a chuté à un niveau «historiquement bas» en avril, a indiqué le Secrétariat à l’économie (Seco) dans un communiqué mercredi.

L’indice sur le climat de consommation est tombé à -40 points, contre -9 points en janvier lors du précédent relevé. Pour trouver un niveau si faible, il faut remonter au début des années 1990. Ces résultats sont provisoires et sont publiés à titre exceptionnel, précise le Seco.

Les attentes des ménages quant à l’évolution de la situation économique se sont nettement péjorées. Le sous-indice correspondant a dégringolé pour s’établir à -84 points.

De plus, les sondés sont aussi pessimistes par rapport à leur propre situation budgétaire, le sous-indice portant sur la situation financière future (-24 points) étant également tombé à un niveau inédit depuis le début des années 90. Pour les personnes interrogées, ce n’est pas non plus le bon moment pour effectuer de grandes acquisitions, avec un sous-indice à -48 points.

«Ces réponses traduisent, d’une part, l’impact de la fermeture de nombreux commerces dans le cadre de la situation extraordinaire et, d’autre part, la très grande incertitude qui prévaut actuellement», interprète le Seco.

A lire aussi...