La livre sterling se reprend après être un plus bas depuis 2016 face au dollar

AWP

1 minutes de lecture

Vers 19H30 GMT, la livre gagnait 0,18% face au billet vert, à 1,2088 dollar, et 0,16% face à l’euro, à 90,76 pence pour un euro.

New York (awp/afp) - La livre sterling, tombée mardi à un plus bas en trois ans face au dollar, s’est redressée après un indicateur décevant sur l’activité aux Etats-Unis. Mais les investisseurs restaient aux aguets avant un vote crucial pour le Brexit au Parlement britannique.

La devise britannique est pourtant tombée vers 07H50 GMT jusqu’à 1,1959 dollar, un niveau plus vu depuis un crash éclair en octobre 2016.

L’euro, de son côté, se stabilisait face au dollar, à 1,0971 dollar, après être tombé jusqu’à 1,0926 dollar, un niveau plus vu depuis mai 2017.

«L’incertitude du Brexit atteint de nouveaux sommets et plombe à la fois la livre et l’euro», a commenté Kit Juckes, analyste pour la Société Générale.

Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a perdu mardi la majorité absolue au Parlement suite à la défection d’un député conservateur opposé à sa stratégie sur le Brexit, avant un vote crucial qui pourrait déboucher sur la convocation d’élections législatives.

Une quinzaine de députés conservateurs rebelles s’apprêtent en effet à soutenir l’opposition pour empêcher un départ brutal de l’Union européenne.

S’ils remportent un premier vote mardi soir, prévu vers 21H00 heure locale (20H00 GMT), ils pourront présenter mercredi un texte de loi destiné à contraindre le Premier ministre à demander un nouveau report du Brexit au 31 janvier 2020, au cas où aucun compromis ne serait trouvé avec Bruxelles d’ici au 19 octobre et où le Parlement n’aurait pas approuvé une sortie sans accord.

Une sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne sans accord est le scénario cauchemar des milieux d’affaires, ce qui pèse sur la livre, mais la perspective d’élections n’est pas non plus jugée comme une solution rassurante.

«Entre un Brexit sans accord et une possible administration dirigée par Jeremy Corbyn (le leader travailliste, bête noire des milieux économiques), les investisseurs sont obligés de se prononcer sur le type de poison qui sera le moins nocif», a estimé Michael Hewson, analyste pour CMC Markets.

La livre sterling a toutefois bénéficié en cours de séance mardi, comme l’euro, d’un accès de faiblesse du billet vert après la publication d’un indicateur montrant que l’activité du secteur manufacturier aux Etats-Unis s’est contractée en août, pour la première fois depuis trois ans, sous l’effet des incertitudes entourant le commerce.

     Cours de mardi Cours de lundi

                          19H30 GMT      21H00 GMT

EUR/USD                   1,0971         1,0970

EUR/JPY                   116,36         116,55

EUR/CHF                   1,0831         1,0868

EUR/GBP                   0,9076         0,9092

USD/JPY                   106,06         106,24

USD/CHF                   0,9872         0,9907

GBP/USD                   1,2088         1,2066

A lire aussi...