Italie: le PIB progressse de 1,5% en 2017

AWP

1 minutes de lecture

C'est le meilleur résultat depuis sept ans selon l’Institut national des statistiques.

L’Italie a enregistré une croissance de son PIB (Produit intérieur brut) de 1,5% en 2017, son meilleur résultat depuis sept ans, a indiqué jeudi l’Institut national des statistiques (Istat), en revoyant à la hausse sa première estimation (1,4%).

En 2010, la croissance s’était élevée à 1,7%.

Le chiffre de 1,5% est conforme aux prévisions du gouvernement.

Après deux années de récession, l’Italie a renoué en 2014 avec la croissance, avec un petit 0,1%. Son PIB a ensuite progressé de 0,7% en 2015 puis de 0,9% en 2016, soit une croissance moitié moindre que la moyenne des pays de la zone euro.

Et si sa croissance s’accélère, la péninsule reste encore loin derrière des 2,5% enregistrés dans la zone euro l’an passé. Selon les estimations de la Commission européenne, elle a même été bonne dernière.

Le gouvernement italien et la Commission européenne prévoient une hausse du PIB de 1,5% en 2018, tandis que le Fonds monétaire international (FMI) est un peu moins optimiste, avec +1,4%.

Pour 2019, Rome table sur 1,5%, la Commission sur 1,2% et le FMI sur 1,1%.

 

Le déficit public en net recul
Le déficit public de l’Italie a nettement reculé en 2017, à 1,9% du PIB (Produit intérieur brut), contre 2,5% en 2016, selon des chiffres publiés jeudi par l’Institut national des statistiques (Istat). Ce résultat est meilleur qu’attendu par le gouvernement et la Commission européenne, qui tablaient sur à 2,1% en 2017, et le Fonds monétaire international (FMI), qui pronostiquait 2,2%. Le ratio dette/PIB atteint de son côté 131,5%, contre 132% en 2016 et 131,5% en 2015. Ce ratio est le deuxième plus important de la zone euro, derrière la Grèce. Le gouvernement tablait sur 131,6%, la Commission sur 132,1% et le FMI sur 133%.