Euronext finalise l’acquisition de la Bourse italienne

AWP

1 minutes de lecture

Le groupe a enregistré un bénéfice net de 98,2 millions d’euros (108,4 millions de francs), en hausse de 2,2% par rapport au même trimestre l’an dernier.

L’opérateur boursier paneuropéen Euronext, qui gère notamment la place de Paris, a annoncé la finalisation de l’acquisition de la Bourse italienne pour plus de 4 milliards d’euros (4,4 milliards de francs), à l’occasion de la publication de résultats en hausse au premier trimestre.

Le groupe a enregistré un bénéfice net de 98,2 millions d’euros (108,4 millions de francs), en hausse de 2,2% par rapport au même trimestre l’an dernier, pour un chiffre d’affaires de 249,2 millions d’euros, en progression de 5,2%, tiré notamment par l’intégration de certaines acquisitions.

La volatilité et les volumes ont été plus faibles que lors de la même période de l’an dernier, précise un communiqué.

«Même si le premier trimestre 2020 a été exceptionnel à bien des égards, nous avons continué à voir, au cours du premier trimestre 2021, les bénéfices de notre stratégie de diversification», a commenté le directeur général d’Euronext, Stéphane Boujnah, cité dans un communiqué.

Lors de la publication de ces résultats, Euronext a également annoncé avoir finalisé l’acquisition de la Bourse italienne pour 4,44 milliards d’euros.

«Avec la finalisation de l’acquisition du groupe Borsa Italiana, Euronext concrétise son ambition de construire la première infrastructure de marché paneuropéenne, reliant les économies locales aux marchés de capitaux mondiaux», a souligné M. Boujnah.

Euronext estime que ses clients bénéficieront «de la taille plus importante du nouveau groupe, de sa diversification et de sa capacité d’adaptation».

La Commission européenne avait approuvé ce rachat en février. Euronext avait conclu en octobre 2020 un accord avec l’opérateur de la Bourse de Londres (London Stock Exchange - LSE) pour lui racheter la Bourse de Milan pour un montant de 4,33 milliards d’euros.

A lire aussi...