Coronavirus: le G7 prêt à «utiliser tous les instruments appropriés»

AWP

1 minutes de lecture

Le texte très attendu par les marchés indique que les ministres des Finances pourraient prendre des mesures budgétaires pour soutenir l’économie.

Les pays du G7 sont prêts à «utiliser tous les instruments appropriés» pour réduire l’impact économique de l’épidémie de coronavirus, et en particulier à prendre des mesures «budgétaires», selon un communiqué publié mardi par leurs ministres des Finances et banquiers centraux.

«Les ministres des Finances du G7 sont prêts à agir, y compris à prendre des mesures budgétaires si c’est approprié, pour (...) soutenir l’économie», selon ce texte très attendu par les marchés, publié à la suite d’une conférence téléphonique.

Les banquiers centraux s’engagent de leur côté à «continuer à accomplir leurs mandats», c’est-à-dire à «soutenir la stabilité des prix et la croissance économique tout en maintenant la résilience du système financier».

Les ministres des Finances et banquiers centraux des pays membres du G7 ont indiqué «suivre avec attention l’épidémie de coronavirus 2019 (Covid-19) et ses conséquences sur les marchés et les conditions économiques».

Ils se tiennent par ailleurs «prêts à coopérer de nouveau sur des mesures opportunes et efficaces».

«Compte tenu des conséquences potentielles du Covid-19 sur la croissance mondiale, nous réaffirmons notre engagement à utiliser tous les outils de politique adaptés», ont-ils ajouté.

Les Etats-Unis président cette année le groupe des sept pays les plus riches de la planète, Allemagne, Canada, Etats-Unis, France, Italie, Japon et Royaume-Uni.

Le indices boursiers à Wall Street ont baissé après la publication du communiqué du G7, les titres à terme pour le Dow Jones abandonnant 389 points avant de se ressaisir un peu avec un recul de 200 points vers 13H15 GMT. Cela indique que Wall Street devrait ouvrir sur une baisse à 14H30 GMT.

A lire aussi...