B Lab Suisse lance le programme Swiss Triple Impact

Communiqué, B Lab Suisse

1 minutes de lecture

L'objectif est de mobiliser 3000 entreprises en Suisse sur un période de 3 ans pour agir en faveur des objectifs de développement durable (ODD).

B Lab, organisation à but non lucratif au service d'un mouvement mondial de personnes utilisant les entreprises comme une force pour le bien commun, a officiellement lancé le programme Swiss Triple Impact (STI) ce mercredi 16 septembre à Berne. Le programme Swiss Triple Impact va accélérer la contribution des entreprises suisses à une économie plus durable.

Lors de l'événement de lancement, nous avons discuté de l'avenir de l’économie avec des orateurs invités tels qu'André Hoffmann (membre du Conseil d'administration du WEF, vice-président de Roche Holding Ltd.), Karin Lenzlinger (présidente de la Chambre de commerce de Zurich), Antonio Hautle (directeur exécutif du réseau UN Global Compact Suisse & Liechtenstein), et Jacques Ducrest (délégué du Conseil fédéral pour l'Agenda 2030).

Principales caractéristiques du programme Swiss Triple Impact:

  • L'objectif est de mobiliser 3000 entreprises en Suisse sur un période de 3 ans pour agir en faveur des objectifs de développement durable (ODD).
  • Dans le cadre du programme, les entreprises fixent des objectifs mesurables alignés sur les objectifs de développement durable (ODD) (par exemple: neutralité carbone, diversité, matériaux 100% durables, etc.) 
  • Le programme est mis en œuvre en étroite collaboration avec des associations industrielles, comme par exemple la Chambre de commerce de Zurich, Alp ICT et Circular Hub.
  • Il y a actuellement plus de 30 entreprises pionnières dans le STI, qui contribuent activement à une économie plus durable, parmi lesquelles on peut citer Firmenich, SV Group, V Zug et de nombreuses PME (les PME sont la cible principale du programme et ont un grand potentiel d'action car elles représentent 99% de toutes les entreprises suisses).
  • Un benchmark annuel sur la contribution des entreprises suisses aux ODD.
  • Le Répertoire STI qui présentera les entreprises suisses qui mesurent et gèrent leurs contributions aux ODD.

Par l'intermédiaire du Economic and Business Forum (EBF), un organe consultatif de dialogue du STI, le programme crée un dialogue axé sur les solutions entre les représentants de l'économie suisse, et du spectre politique et scientifique. Les membres du comité exécutif de l'EBF sont:

  • André Hoffmann (vice-président de Roche Holding Ltd. et membre du Conseil d’administration du WEF)
  • Adèle Thorens (Conseillère aux Etats)
  • Nadia Isler (directrice du UN SDG lab)
  • Bérangère Magarinos-Ruchat (responsable du développement durable chez Firmenich)
  • Dr. Karin Lenzlinger (directrice de la Chambre de Commerce de Zurich)
  • Jacques Ducrest (délégué du Conseil fédéral pour l'Agenda 2030) 
  • Melissa Kneubühler (coordinatrice de l'innovation, Innovationspark Zentralschweiz)
  • Dr. Ruth Blumer Lahner (responsable des affaires réglementaires, de la durabilité et du SHEQ du groupe Kolb et présidente du réseau UN Global Compact Suisse & Liechtenstein)
  • Jonathan Normand (fondateur et directeur exécutif de B Lab Suisse)

A lire aussi...