Achiko creuse sa perte nette en 2019 mais se dit confiant pour 2020

AWP

1 minutes de lecture

Le groupe estime néanmoins avoir fait des progrès significatifs en concluant une série de partenariats stratégiques importants.

L’entreprise fintech indonésienne Achiko, fraîchement cotée à la Bourse suisse, a creusé encore sa perte nette à 6,92 millions de dollars au terme de l’exercice 2019, contre un résultat négatif de 3,18 millions en 2018.

Le groupe estime néanmoins avoir fait des progrès significatifs en concluant une série de partenariats stratégiques importants et en poursuivant le développement de sa plateforme logicielle ce qui le rend confiant pour le nouvel exercice.

De nouveaux produits et services prometteurs basés sur ces efforts devraient être lancés en 2020. Pour la direction cela signifie que les résultats reflètent en grande partie les résultats de Mimopay (maintenant rebaptisée Achikopay) uniquement, une entreprise qui a connu une concurrence intense sur les prix en 2019.

Le chiffre d’affaires a reculé de 14% à 6,47 millions de dollars. Achiko précise que les concurrents, mieux financés, ont été en mesure d’offrir des conditions de paiement bien meilleures, ce qui a généré la perte de certains clients importants et à marge bénéficiaire plus élevée.

La conséquence, une dégringolade de 50% de la marge brute, qui est passée de 0,58 million de dollars à 0,29 million.

Cette situation et l’augmentation des dépenses due à la transformation de l’entreprise et à sa cotation en Bourse suisse ont également entraîné un dévissage de 94% du résultat d’exploitation (Ebit), qui s’est établit de à -6,29 millions, contre -3,23 millions l’année précédente.

 

A lire aussi...