Worldline rejoint l’indice CAC 40 à la place de TechnipFMC

AWP

1 minutes de lecture

Le groupe de paiements électroniques, qui compte encore grandir en rachetant Ingenico, a vu son bénéfice net bondir l’an dernier de 100,5 millions d’euros à 311,2 millions.

Le spécialiste des paiements électroniques Worldline, qui a annoncé début février le rachat de son concurrent Ingenico, va faire son retour dans l’indice phare de la Bourse de Paris, le CAC 40, en lieu et place de TechnipFMC, a annoncé jeudi Euronext.

Les modifications prendront effet le lundi 23 mars, a précisé l’opérateur boursier paneuropéen, qui chapeaute les Bourses de Paris, Bruxelles, Amsterdam, Lisbonne, Dublin et Oslo.

Worldline avait été évincé de l’indice parisien en juin 2019, après sa fusion avec Atos.

Le groupe, qui compte encore grandir en rachetant son concurrent Ingenico, a vu son bénéfice net bondir l’an dernier de 100,5 millions d’euros à 311,2 millions d’euros.

La société de services pétroliers franco-américain TechnipFMC s’est quant à elle enfoncé dans le rouge en 2019, avec une perte de 2,4 milliards de dollars contre 1,9 milliard un an plus tôt, pénalisée par des dépréciations d’actifs.

L’indice élargi SBF 120 va pour sa part accueillir la Française des Jeux (FDJ), qui a fait son entrée en Bourse fin novembre 2019, ainsi que le groupe de conseil en technologie Akka Technologies.

En revanche, le cimentier français Vicat en est exclu.

La composition de l’indice parisien relève du Conseil scientifique des indices d’Euronext, qui se réunit tous les trimestres et prend en compte deux critères majeurs, la taille du capital flottant (capital négociable en Bourse) et le nombre d’échanges enregistrés sur les titres.

A lire aussi...