Volatilité à la bourse: la SEC envisage de nouvelles règles après GameStop

AWP

1 minutes de lecture

Gary Gensler, le nouveau président de la SEC, a estimé qu’il fallait «évaluer et sans doute rafraîchir» les règles de protection des investisseurs et de transparence.

La SEC, le gendarme de la Bourse américaine, envisage d’édicter de nouvelles règles sur le marché après les récents épisodes de forte volatilité liés à l’engouement des boursicoteurs pour des actions comme GameStop ou à l’implosion du fonds américain Archegos.

Dans un discours qu’il doit prononcer jeudi devant une Commission financière de la Chambre des représentants, Gary Gensler, le nouveau président de la SEC, nommé par Joe Biden, a estimé qu’il fallait «évaluer et sans doute rafraîchir» les règles de protection des investisseurs et de transparence.

«Beaucoup de nos règlements ont été écrits avant que les technologies récentes et les pratiques de communication ne soient aussi répandues», a ajouté le patron de la SEC, dans ce discours rendu public par la Commission. Il a pointé du doigt la «gamification» ou l’attrait ludique des échanges boursiers sur les applications, comme celle de Robinhood.

«Ces fonctions ludiques» destinées «à accroître l’engagement» des boursicoteurs «peuvent avoir des conséquences substantielles sur la position financière des épargnants si l’on suit les mauvaises incitations sur ces applications de courtage», a ajouté M. Gensler.

L’application Robinhood, prisée des millenials, a été au coeur de la saga de l’action de la chaîne de magasins de jeux video GameStop, qui a déstabilisé Wall Street fin janvier, où l’on a vu le titre «passer de 20 dollars à 480 dollars pour redescendre à 40 dollars en quelques semaines», a noté le responsable.

L’autorité boursière entend lancer une enquête publique au sujet de ces applications de courtage en ligne.

La SEC va aussi s’intéresser aux intermédiaires dans ces échanges comme le fonds spéculatif Citadel, qui ont concentré des volumes extraordinaires d’ordres.

«La forte concentration des ordres de détail passant par un petit nombre de grossiste soulève des questions sur la structure du marché», s’est inquiété M. Gensler. «La concentration sur le marché peut conduire à la fragilité, affaiblir la concurrence et limiter l’innovation», a-t-il ajouté.

Le rôle des forums comme Reddit et leur influence sur les boursicoteurs sera aussi examiné: «je ne suis pas inquiet du fait que des investisseurs exercent leur droit de s’exprimer librement en ligne. Mais je suis plus inquiet du fait que des acteurs malveillants puissent prendre avantage de ces plateformes influentes».

Enfin, à la lumière de la débâcle du fonds d’investissements new-yorkais Archegos qui provoqué des pertes abyssales auprès de plusieurs banques dont Crédit Suisse et Nomura, la SEC examine la nécessité d’établir de nouvelles règles de transparence sur certains instruments financiers dérivés, comme les «swaps sur rendement total» utilisés par le fonds.

A lire aussi...