La guerre commerciale plombe Hong Kong

AWP

1 minutes de lecture

L’indice Hang Seng chute de 2,61% à 27’243,85 points. Shanghai et Shenzhen sont loin d’être épargnées.

Les Bourses de Hong Kong, Shanghai et Shenzhen ont terminé en fort recul mercredi, affectées par la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis et les craintes de contagion en provenance des marchés des économies émergentes.

L’indice Hang Seng de Hong Kong a chuté de 2,61%, soit 729,49 points, à 27’243,85 points.

En Chine continentale, l’indice composite de Shanghai a reculé de 1,68% (46,24 points) à 2’704,34 points, tandis qu’à Shenzhen, l’indice a perdu 1,61% (23,54 points) à 1’442,25 points.

«Le marché (à Hong Kong) a été morose, quelques rebond étant suivis de prises de profits immédiates», a expliqué Toni Ho, analyste chez Rhb Osk Securities Hong Kong, selon Bloomberg News.

Mardi, la place financière hongkongaise avait rebondi de près de 1% après avoir reculé durant trois séances consécutives.

«L’incertitude est de mise, les investisseurs s’interrogeant sur la mise en place (jeudi NDLR) de nouvelles taxes sur 200 milliards de dollars de produits chinois importés», a-t-il ajouté.

Washington impose actuellement des barrières douanières de 25% sur 50 milliards de dollars de marchandises chinoises.

Les investisseurs suivront aussi la reprise des négociations entre les Etats-Unis et le Canada sur l’Accord de libre-échange nord-américain (Aléna).

Ces tractations visant à moderniser l’accord de libre-échange nord-américain (Aléna) avaient été brutalement suspendues vendredi mais un accord trilatéral, incluant aussi le Mexique reste sur la table des négociations.

La faiblesse de certaines économies émergentes, et de leur devise, est par ailleurs devenu un souci majeur pour les marchés.

Après la Turquie et l’Argentine, l’Afrique du Sud a inquiété les investisseurs, la chute de son Produit intérieur brut (PIB) de 0,7% la plaçant techniquement en situation de récession pour la deuxième fois en deux ans.

Sur le front des valeurs, Tencent a décroché de 4,08% à 324,80 dollars de Hong Kong.

AAC Technologies a reculé de 3,05% à 85,80 dollars de Hong Kong et Wynn Macau de 3,71% à 20,75 dollars de Hong Kong.

CNOOC a perdu 3,87% à 13,42 dollars de Hong Kong et PetroChina 2,25% à 5,66 dollars de Hong Kong.

AIA a reculé de 3,24% à 65,80 dollars de Hong Kong, China Mobile de 2,05% à 74,00 dollars de Hong Kong et HSBC 1,45% à 67,80 dollars de Hong Kong et Sun Hung Kai Properties de 3,55% à 111,30 dollars de Hong Kong.

En Chine continentale, le secteur bancaire et de l’assurance ont terminé dans le rouge.

A Shanghai, New China Life Insurance a reculé de 2,48% à 46,01 yuans et Ping’an Insurance de 3,09% à 62,80 yuans.

ICBC a abandonné 1,65% à 5,35 yuans et China Construction Bank 3,17% à 6,71 yuans.

A lire aussi...