La Bourse de New York renonce à retirer 3 sociétés chinoises de la cote

AWP

1 minutes de lecture

Le New York Stock Exchange (NYSE) est revenu lundi sur sa décision de retirer de la cote trois sociétés chinoises du secteur des télécoms.

Le New York Stock Exchange (NYSE) est revenu lundi sur sa décision de retirer de la cote trois sociétés chinoises du secteur des télécoms, après «des consultations poussées avec les autorités de régulation compétentes».

La Bourse de New York avait annoncé vendredi le retrait prochain de China Mobile Communications, China Telecommunications Corp et China Unicom (Hong Kong) Limited, trois sociétés contrôlées par le gouvernement chinois qui sont également cotées à la Bourse de Hong Kong.

La décision initiale du NYSE avait été prise conformément à un décret présidentiel américain du 12 novembre, interdisant les transactions sur des entreprises accusées d’êtres mêlées au développement du complexe militaire chinois.

Les titres des trois groupes s’échangent aux Etats-Unis sous la forme d’«ADR», American Depositary Shares, des titres attribués aux entreprises étrangères désireuses d’accéder à Wall Street.

L’administration du président américain Donald Trump et Pékin se livrent depuis plusieurs années à une bataille sans merci sur le front économique et technologique, à coup de taxes douanières punitives et de listes noires qui ont notamment affecté le géant des télécoms Huawei et l’application ultra-populaire TikTok.

A lire aussi...