USA: hausse record des reventes de logements anciens en juillet

AWP

1 minutes de lecture

Les reventes de logements ont augmenté de 24,7% en juillet par rapport à juin.

Les reventes de logements aux Etats-Unis ont enregistré une hausse record en juillet, et les prix ont eux aussi grimpé à des niveaux jamais vus, selon les données de la Fédération nationale des agents immobiliers américains (NAR) publiées vendredi.

Les reventes de logements ont augmenté de 24,7% en juillet par rapport à juin, et 5,86 millions de logements existants ont changé de propriétaire en juillet. Les analystes misaient sur 5,39 millions.

Le marché de l’immobilier ancien rattrape ainsi le niveau auquel il était avant le plongeon du printemps lié au Covid-19, les ventes sont supérieures de 8,7% à celles de juillet 2019.

Le prix de vente médian a lui aussi grimpé par rapport à juillet 2019, de 8,5%, pour s’établir à 304.100 dollars, un record. Il s’agit du 101e mois consécutif de hausse des prix, soit plus de huit années ininterrompues.

Les ventes étaient reparties à la hausse en juin, bondissant de 20,7%, après avoir souffert pendant trois mois des mesures de confinement liées à la pandémie. Le niveau était toutefois encore inférieur de 11,3% à celui du même mois l’an passé.

«Avec le développement du télétravail, les propriétaires actuels recherchent des maisons plus grandes», a commenté Lawrence Yun, économiste en chef de la NAR, cité dans le communiqué, précisant s’attendre à ce que cela maintienne la demande en 2021.

Résultat, les biens disponibles ne sont pas assez nombreux, ce qui a des effets sur les ventes, selon lui.

«Le nombre de biens nouveaux en vente est en hausse, mais ils sont vite retirés du marché à cause de la forte concurrence entre acheteurs. Il faut construire plus de maisons», a-t-il ajouté.

A lire aussi...