Fundamenta Real Estate dévoile les conditions de son IPO

AWP

1 minutes de lecture

Le groupe zougois entend étoffer son capital-actions de jusqu’à 6,3 millions de nouveaux titres, pour un produit net pouvant atteindre au maximum 86,6 millions de francs.


© Keystone

La société immobilière Fundamenta Real Estate confirme et détaille mardi son projet d’introduction en Bourse agendée au 6 décembre, avec la publication des conditions de l’opérations. Le groupe zougois entend étoffer son capital-actions de jusqu’à 6,3 millions de nouveaux titres, pour un produit net pouvant atteindre au maximum 86,6 millions de francs.

La Banque cantonale de Lucerne (LUKB) s’est engagée en cas de nécessité à acquérir jusqu’aux trois quarts de la tranche de base.

Une option de surallocation plafonnée à 15% sera réservée à la Banque cantonale de Zurich (ZKB) et à sa consoeur lucernoise. Le produit net total pourra ainsi s’élever jusqu’à 100,05 millions et porter la valorisation boursière de la société à 379,57 millions (365,85 millions hors option de surallocation).

Le prix de placement des nouvelles nominatives, porteuses dès cette année de dividendes, a été fixé à 14,50 francs pièce. Trois actions détenues donneront droit à la souscription d’une quatrième. Les titres n’ayant pas trouvé preneurs feront l’objet d’une constitution de carnet d’offres et seront proposés à de nouveaux investisseurs, précise un communiqué.

La direction confirme au passage le relèvement de la rémunération des actionnaires, dans une fourchette de 45 à 50 centimes par titre.

Le passage sur SIX Swiss Exchange permettra à Fundamenta d’intégrer l’indice élargi Swiss Performance Index (SPI) ainsi que divers sous-indices immobiliers, dont le SXI Real Estate Broad Index. La société a convenu d’une période de blocage de six mois sur les titres détenus en propre.

L’afflux d’argent extrait de cette opération servira à extension ciblée du portefeuille de Fundamenta, et notamment au financement du rachat d’un immeuble dans le quartier zurichois de Wollishofen, pour un peu plus de 16 millions.

A lire aussi...