Le rachat de Cashgate a boosté Cembra Money Bank

AWP

1 minutes de lecture

Les recettes au premier trimestre se sont envolées de 19% sur un an à 128,2 millions de francs.

Le spécialiste du crédit à la consommation Cembra Money Bank a profité de l’acquisition de Cashgate, racheté à Aduno en septembre dernier. Les recettes au premier trimestre se sont ainsi envolées de 19% sur un an à 128,2 millions de francs.

Entre janvier et mars, la croissance organique n’a cependant atteint que 1%, indique lundi le groupe zurichois, qui lève un coin du voile sur sa performance.

Les opérations d’intérêts ont dégagé un résultat net amélioré de 24%, grâce à l’intégration de Cashgate, spécialisé dans le crédit et le leasing.

Les recettes issues des opérations de commissions ont gonflé de 6%, malgré un recul de 3% des revenus tirés des cartes. Au mois de mars, les volumes de paiement par carte ont plongé de 17% en raison des mesures de semi-confinement qui ont plombé la consommation en Suisse.

Les avances à la clientèle s’élevaient à 6,45 milliards à fin mars, en recul de 2% sur trois mois. Cette baisse a été «largement compensée» par une tendance stable dans les crédits privés et automobile.

Cembra Money Bank a amélioré son ratio de recouvrement en rythme annuel, sans atteindre le niveau du budget. En mars, les créances impayées de plus de 30 jours se sont révélées conformes aux attentes.

Le groupe zurichois ne chiffre pas le bénéfice net trimestriel, affirmant qu’il satisfait aux prévisions de la direction.

Pour l’ensemble de l’année, Cembra s’attend à une évolution stable des activités, malgré des volumes de paiements avec les cartes de crédit prévus en repli. Les recettes risquent d’être affectées par cette situation. En raison des incertitudes causées par l’épidémie de Covid-19, la direction renonce aux objectifs 2020, tout en confirmant ceux à moyen-terme.

Jusqu’ici, le spécialiste du crédit à la consommation tablait pour 2020 et les années suivantes sur une rentabilité des fonds propres de 15% et sur un ratio (Tier 1) de 17%. Le ratio coûts/revenus est escompté sous 44% dès 2021.

Cembra publiera ses résultats semestriels le 23 juillet.

A lire aussi...