Goldman Sachs enregistre un troisième trimestre mitigé

AWP

1 minutes de lecture

Le bénéfice net a certes augmenté de 17,8% à 1 milliard de dollars, mais rapporté par action il est de 4,79 dollars, inférieurs aux 4,81 dollars attendus par les analystes.

La banque d’affaires Goldman Sachs a annoncé mardi des résultats trimestriels mitigés, marqués par une baisse des commissions perçues par les banquiers d’affaires alors que les traders ont retrouvé le sourire.

Le bénéfice net a certes augmenté de 17,8% à 1 milliard de dollars lors des trois mois achevés le 30 septembre, mais rapporté par action et ajusté des éléments exceptionnels, référence en Amérique du Nord, il est de 4,79 dollars, inférieurs aux 4,81 dollars attendus en moyenne par les analystes.

Le chiffre d’affaires trimestriel a, lui, diminué de 5,6% à 8,32 milliards de dollars, meilleur que les 8,31 milliards escomptés, selon un communiqué.

Marcus, sa plateforme en ligne de prêts aux ménages et aux PME qui propose depuis peu une carte bancaire en partenariat avec Apple, subit l’environnement de taux d’intérêt bas actuel qui affecte les promotions pour attirer de nouveaux clients.

Les revenus de la division investissements et prêts, qui abrite Marcus, ont ainsi diminué de 2% sur un an, tandis que les provisions liées aux impayés ont bondi de 67%.

Sans surprise, les recettes générées par les banquiers d’affaires ont chuté de 15%, conséquence d’une relative accalmie sur le front des fusions-acquisitions et des déconvenues des entreprises conseillées par Goldman Sachs lors de leur entrée à Wall Street au troisième trimestre. Tradeweb markets, une société de courtage, et Uber dont Goldman Sachs détient des participations dans le capital, sont à la peine depuis leur entrée en Bourse respective.

En revanche, dans le négoce des produits financiers, force traditionnelle de la firme, les revenus ont augmenté de 6%, principalement grâce au courtage des matières premières, obligations et devises (FICC) dont la hausse des revenus a été de 8%.

A lire aussi...