Eurazeo cède la totalité de ses parts dans l’italien Moncler

AWP

1 minutes de lecture

Eurazeo a cédé un peu plus de 12 millions d’actions Moncler à un prix de 36,5 euros par action pour un total d’environ 445 millions d’euros, explique Virginie Morgon, présidente du directoire.

La société d’investissement Eurazeo a annoncé mercredi avoir cédé la totalité de sa participation, soit 4,8%, dans le fabricant italien de doudounes de luxe Moncler, pour environ 445 millions d’euros.

Eurazeo a cédé un peu plus de 12 millions d’actions Moncler à un prix de 36,5 euros par action «pour un total d’environ 445 millions d’euros», a précisé l’entreprise française dans un communiqué.

L’opération a été réalisée dans le cadre d’un placement accéléré auprès d’investisseurs institutionnels. Mardi soir, avant l’annonce de cette cession, le titre avait terminé à 37,05 euros.

«A l’issue de cette opération, Eurazeo ne détient plus aucune action ni aucun droit de vote dans Moncler», est-il souligné.

Eurazeo et ses co-investisseurs étaient entrés dans le capital du groupe italien en 2011 acquérant une participation de 45% pour environ 930 millions d’euros. Seul, Eurazeo avait injecté 300 millions d’euros.

«Moncler a rapporté 1,5 milliard d’euros depuis 2011 à Eurazeo, en comptant les dividendes», a commenté auprès de l’AFP Virginie Morgon, présidente du directoire d’Eurazeo. «C’est cinq fois notre investissement d’origine», a-t-elle poursuivi.

«On a très bien accompagné cette société et on l’a vendue très proprement», a-t-elle encore dit, vantant «un titre très demandé».

Fondée en 1952, Moncler aura été l’un des grand succès du portefeuille d’Eurazeo, qui a grandement contribué à l’internationalisation de la marque ces dernières années.

Son chiffre d’affaires a progressé de 280 millions en 2010 à 1,4 milliard d’euros en 2018, tandis que la marque est passée de 60 points de vente en 2011 à 193 en 2019.

Sa capitalisation boursière est aujourd’hui «proche de 10 milliards d’euros», a encore assuré Eurazeo.

A lire aussi...