Ethos: validation des thèmes de dialogue 2021

Communiqué, Ethos

1 minutes de lecture

Les membres du programme de dialogue actionnarial avec les sociétés suisses ont notamment approuvé le nouveau thème de la responsabilité numérique des entreprises.

Les membres du programme de dialogue actionnarial d’Ethos ont tenu leur assemblée générale annuelle ce jeudi. Ils ont validé les thèmes de dialogue avec les principales sociétés cotées de Suisse pour l’année prochaine, y compris la responsabilité numérique des entreprises qui a été acceptée comme un nouveau thème.

Réunis virtuellement en raison de la pandémie COVID-19, les membres du programme de dialogue actionnarial avec les sociétés suisses, l’Ethos Engagement Pool Suisse (EEP Suisse), ont validé ce jeudi à l’unanimité les thèmes d’engagement pour l’année 2021.

Parmi ces thèmes, on retrouve le changement climatique (stratégie en matière de changement climatique, transparence et publication des émissions CO2, fixation d’objectifs de réduction compatibles avec l’Accord de Paris), le respect des bonnes pratiques en matière de gouvernance d’entreprise (composition du conseil d’administration, rémunérations, éthique des affaires), les conditions de travail et le respect des droits humains (notamment au sein des chaînes d’approvisionnement), et le reporting social et environnemental (publication d’un rapport de durabilité certifié par un auditeur externe et comprenant des indicateurs environnementaux et sociaux sur plusieurs années). Un nouveau thème de dialogue fait également son apparition suite à la publication, en octobre dernier, d’un Engagement Paper d’Ethos sur le sujet: la responsabilité numérique des entreprises.

Ces thèmes environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) seront systématiquement abordés lors des échanges qu’Ethos mène avec les 150 plus grandes sociétés cotées de Suisse. Ethos mettra également l’accent en 2021 sur la nécessaire diversité des instances dirigeantes, notamment du fait qu’aujourd’hui encore, seules 45 des 215 sociétés du SPI ont plus de 30% de femmes au sein de leur conseil d’administration.

L’EEP Suisse compte actuellement 151 membres pour une fortune totale de près de 267 milliards de francs, dont 30,6 milliards environ sont détenus en actions suisses (soit 2% de la capitalisation boursière suisse). «Cette taille ainsi que l’exercice systématique des droits de vote nous permettent d’avoir un levier important pour promouvoir les thématiques ESG auprès des sociétés cotées suisses, se réjouit Vincent Kaufmann, directeur d’Ethos. Aujourd’hui, toutes les sociétés cotées sont confrontées aussi bien aux problématiques de gouvernance, que de responsabilité environnementale et sociale.»

A lire aussi...