Bénéfice opérationnel semestriel en repli pour la Banque cantonale d’Appenzell

AWP

1 minutes de lecture

 Alors que ses revenus ont stagné au regard de six premiers mois de l’an dernier, l’établissement de Suisse orientale a vu son résultat d’exploitation se contracter de 1,4%.

La Banque cantonale d’Appenzell (APPKB) a connu un coup d’arrêt au premier semestre. Alors que ses revenus ont stagné au regard de six premiers mois de l’an dernier, l’établissement de Suisse orientale a vu son résultat d’exploitation se contracter de 1,4% à 11,12 millions de francs.

Dans le détail des revenus, ceux issus des opérations porteuses d’intérêts sont restés stables à 16,66 millions de francs, annonce mardi l’APPKB. Le produit des commissions et autres prestations de services a en revanche fléchi de 1,1% à 3,15 millions, alors que les recettes provenant des affaires de négoce ont progressé de 2,5% à 612’000 francs.

Dans le même temps, les charges liées au personnel ont augmenté de 2,9% à 5,03 millions de francs, alors que les coûts d’exploitation ont crû de 1,1% à 4,84 millions. A fin juin, la banque affichait une somme de bilan de 3,4 milliards, 1,9% de plus qu’à l’issue de 2018.

Les prêts à la clientèle atteignaient 2,88 milliards de francs, en hausse de 1,5%, dont 2,75 milliards (+1,6%) pour les seuls crédits hypothécaires. Les avoirs des clients se montaient quant à eux à 2,72 milliards, 1,7% de plus que six mois auparavant.

Evoquant la suite de l’exercice, l’APPKB table sur une évolution stable de ses affaires durant la 2e partie d’année.

A lire aussi...