Bâloise améliore son taux de solvabilité

AWP

1 minutes de lecture

Selon le calcul du Test suisse de solvabilité, le taux de l'assureur, dirigé par Gert De Winter, s'est amélioré à 262%, contre 214% l'année précédente.

 

L’assureur Bâloise a publié un taux de solvabilité amélioré à 262% au titre de l’exercice 2017, selon le calcul du Test suisse de solvabilité (SST) de l’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (Finma). L’année précédente, il s’était inscrit à 214%, s’est félicité lundi l’assureur.

Concrètement, le capital couvrant le risque a progressé à 10,2 milliards de 7,8 milliards de francs, ce qui s’explique par la rentabilité opérationnelle, l’amélioration de la situation économique ainsi que l’émission d’un capital hybride. Le capital cible a progressé à 4,4 de 4,0 milliards.

Lors de la présentation des résultats annuel fin mars, Bâloise avait annoncé un taux de solvabilité SST «bien au-dessus de 200%».

La loi suisse exige un taux de solvabilité supérieur à la barre de 100%. Pour Bâloise Vie, ce taux s’est inscrit à 200,5% et pour Bâloise Assurance à 347,9%.

En 2017, l’agence de notation Standard & Poors a amélioré la note de Bâloise à «A avec perspective positive», louant notamment la solide capitalisation, la rentabilité opérationnelle et la compétitivité.

A lire aussi...