Axa retire plus de 3 milliards de dollars de la cession d’EQH

AWP

1 minutes de lecture

Le désengagement de la filiale américaine de services financiers est «une étape majeure de notre processus de transformation», s’est félicité le CEO Thomas Buberl.

La compagnie d’assurances française Axa a annoncé mercredi soir avoir retiré 3,1 milliards de dollars de la cession du solde d’actions qu’il lui restait dans sa filiale américaine de services financiers Axa Equitable Holdings (EQH), vendus à Goldman Sachs.

L’opération a pris la forme d’une offre secondaire d’actions de 144 millions de titres à un prix de 21,8 dollars par action après déduction du montant des commissions de charge.

C’est «une étape majeure de notre processus de transformation», s’est félicité Thomas Buberl, directeur général d’Axa, cité dans un communiqué.

«Notre sortie du marché américain d’assurance-vie, épargne, retraite, et l’intégration du Groupe XL (assureur et réassureur bermudien racheté l’an passé, NDLR), a permis d’accélérer la réorientation stratégique d’Axa vers ses segments cibles et de réduire significativement son exposition aux marchés financiers», a-t-il ajouté.

La transaction accroît la flexibilité financière d’Axa «avec comme objectif pour le groupe d’atteindre la borne basse de la fourchette cible de ratio d’endettement, située entre 25% et 28% d’ici 2020», selon lui.

Axa avait amorcé depuis l’an dernier son désengagement de Axa Equitable Holdings (EQH), introduite en Bourse en mai 2018. Après plusieurs cessions de titres, la participation avait été ramenée en août à 38,9%.

A lire aussi...