Assura: baisse de régime en 2019, malgré des primes en hausse

AWP

1 minutes de lecture

La caisse vaudoise promet une nouvelle fois que la pandémie restera sans incidence sur l’évolution des primes en 2021.

Assura a dégagé l’an dernier un bénéfice net de 46,9 millions de francs, amputé d’un quart en comparaison annuelle. Les primes encaissées ont pourtant progressé d’une centaine de millions pour atteindre 3,9 milliards de francs, dont 3,5 milliards dans l’assurance obligatoire de soins (AOS).

Les charges de prestations ont progressé de deux centaines de millions de francs pour atteindre 2,6 milliards, dont 2,4 milliards dans l’AOS et les frais de compensation des risques d’une centaine de millions à 1,1 milliard, détaille le compte-rendu diffusé lundi.

Le ratio combiné s’est dégradé de 3,1 points de pourcentage à 99,3%. Les frais administratifs liés à l’AOS sont demeurés stables 4,3% des primes afférentes.

Se targuant de disposer de réserves saines en dépit du reversement en octobre de 30 millions surérogatoires d’un point de vue légal à ses assurés, la caisse vaudoise garantit la prise en charge de l’ensemble de coûts de santé de ses assurés liés aux COVID-19 et promet une nouvelle fois que la pandémie restera sans incidence sur l’évolution des primes en 2021.

A lire aussi...