S'en tenir au court terme

Richard Turnill, BlackRock

1 minutes de lecture

Cette semaine marque le point culminant de la saison des résultats du troisième trimestre aux États-Unis. L’impact des conflits commerciaux et le raffermissement du dollar seront au centre des préoccupations.

Les bons du Trésor américains à long terme ont conduit à une vente massive d'obligations d'État au cours des derniers mois. Est-il temps d'ajouter une exposition aux obligations à long terme, alors que les prix ont baissé et que les rendements ont augmenté? Pas encore, nous pensons. Nous voyons des raisons de nous en tenir aux obligations à court terme pour le moment, même si certaines opportunités se présentent avec les dettes à moyen et long terme.

A lire aussi...