Matières premières: produits de base cycliques favorisés

Nitesh Shah, WisdomTree

1 minutes de lecture

Le palladium s'est démarqué, non seulement dans le secteur des métaux précieux, mais aussi sur l'ensemble du marché, selon le Commodity Monthly Monitor de WisdomTree.

Les prix des matières premières ont progressé de 1,3 % le mois dernier, sous l'effet de la hausse des secteurs cycliques, de l'énergie et des métaux industriels. Entre-temps, les cours de l'or se sont stabilisés, éliminant une source antérieure de pression négative sur le secteur des matières premières. Le panier du dollar américain s'est déprécié de près de 1%, ce qui a contribué au rebond des matières premières. Comme les hausses de taux de la Réserve fédérale semblent bien anticipées, nous pourrions assister à une période de stabilité du dollar américain, ce qui aidera les prix des matières premières. 

Bien que les guerres commerciales s'intensifient, avec l'annonce par les Etats-Unis de 200 milliards de dollars supplémentaires d'importations chinoises soumises à des droits de douane, le marché a exprimé son soulagement de voir qu'un droit moins punitif de 10% a été appliqué (au lieu de 25%). Les prix des métaux industriels ont conduit à un redressement, le sous-indice Bloomberg Commodity Industrial Metals affichant une hausse de 2,8%. Nous soutenons depuis longtemps que les guerres commerciales endommageront davantage les chaînes d'approvisionnement qu'elles ne détruiront la demande. Nous assistons probablement à une correction à la hausse. Le palladium, l'un des métaux précieux les plus industriels, a affiché une hausse de 17% par rapport au mois précédent, le pessimisme s'étant dissipé et les marchés ayant tenu compte des solides fondamentaux du métal. La plupart des métaux sont en déficit d'approvisionnement et nous nous attendons à ce que les stocks continuent de diminuer en conséquence. 

Nous pensons que l'or et l'argent ont atteint une tendance baissière extrême et sont mûrs pour un rallye à court terme. Ces métaux défensifs pourraient se joindre au reste du secteur des métaux dans une correction à la hausse.