Escalade dans le conflit commercial? - Week Ahead de Allianz GI

Stefan Scheurer, Allianz Global Investors

1 minutes de lecture

Les récentes annonces sur le front de la guerre commerciale n’ont pas seulement affecté les marchés boursiers asiatiques. Elles ont également pesé sur le renminbi.

La coupe du monde de football, dont la finale approche, a certainement réservé quelques surprises. Et le président Donald Trump, a lui aussi surpris la semaine dernière: les États-Unis ont présenté une nouvelle liste de produits d'exportation chinois d'une valeur de 200 milliards de dollars, sur laquelle ils prévoient de prélever des droits d'importation supplémentaires de 10%. Le différend commercial entre les deux plus grandes économies du monde, les Etats-Unis et la Chine, se poursuit et s'intensifie de toute évidence. Ce n'est que vendredi dernier que la Maison-Blanche a introduit des droits de douane de 25% sur les importations chinoises de biens d'une valeur de 34 milliards de dollars, et la Chine a répondu par des contre-tarifs comparables.

Avec la Chine qualifiant le conflit de «plus grande guerre commerciale de l'histoire» et exprimant des inquiétudes quant aux relations commerciales entre les deux pays, l'annonce récente n'a pas seulement affecté les marchés boursiers asiatiques (même s'ils se sont redressés), mais a également pesé sur le renminbi (RMB). Néanmoins, la Chine ne semble pas prévoir de dévaluation en réponse aux tensions commerciales avec les Etats-Unis, d'autant plus qu'une telle mesure pourrait entraîner une fuite des capitaux, une perte de confiance entre investisseurs et une atteinte à la stabilité des marchés financiers. Néanmoins, le taux de change du RMB sera probablement plus volatil dans un proche avenir.

A lire aussi...