Pargesa va relever le dividende

AWP

1 minutes de lecture

La société de participation genevoise a bouclé l’exercice 2018 sur un résultat net de 361 millions de francs.

Pargesa a dégagé un résultat net de 361 millions de francs (part de groupe) l’an dernier, après 382 millions lors de l’exercice précédent. Le conseil d’administration proposera le versement d’un dividende augmenté de 3,2% à 2,56 (2,50) francs par action ou 217 (212) millions de francs, selon le communiqué de jeudi soir.

Avec un endettement net de 175 millions de francs, le groupe genevois affirme que sa situation financière demeure saine.

Le résultat courant économique a pour sa part diminué à 317,2 (384,2) millions de francs. La contribution courante de la participation dans Imerys se monte à 128,8 (126,1) millions et celle de Parques Reunidos à 3,7 millions (première mise en équivalence).

Les dividendes provenant des participations non consolidées ont augmenté à 209,3 (190,6) millions de francs, grâce notamment à l’augmentation des dividendes de la plupart des participations, aux investissements additionnels dans Umicore et GEA réalisés par GBL et à l’augmentation du cours de change EUR-CHF.

Lors de la prochaine assemblée générale, le conseil d’administration proposera l’élection de Xavier Le Clef comme membre de l’organe de surveillance. Ce dernier est actuellement co-CEO de Frère-Bourgeois. Les autres administrateurs, dont le président Paul Desmarais Jr se représenteront tous pour un nouveau mandat.