L’euro en légère hausse face au dollar dans un marché amorphe

AWP

1 minutes de lecture

Vers 11h05, l’euro progressait de 0,14% face au billet vert à 1,1014 dollar.

L’euro progressait légèrement jeudi face au dollar, dans un marché très calme et tandis que la livre sterling conservait ses gains engrangés la veille au soir après un sondage très favorable aux conservateurs.

Vers 10h05 GMT (11h05 HEC), l’euro progressait de 0,14% face au billet vert à 1,1014 dollar.

Les investisseurs digéraient encore la publication d’indicateurs américains meilleurs que prévu mercredi, notamment la croissance au troisième trimestre, qui a été révisée à 2,1% (+0,2 point par rapport à la précédente estimation).

Si ces données ont permis aux Bourses américaines d’atteindre de nouveaux sommets, la réaction sur les changes a été plus timorée, avec une légère baisse de l’euro.

«Hier et cette nuit, la paire euro-dollar a évolué entre 1,0993 dollar pour un euro et 1,1019 dollar - une différence impressionnante de 26 pips (unité de mesure la plus faible pour mesurer l’évolution d’un taux de change, ndlr) qu’on n’aurait même pas mentionné au bon vieux temps», a ironisé Antje Praefcke, analyste pour Commerzbank.

La volatilité entre les deux devises évolue en effet à des plus bas historiques et avec Thanksgiving aux Etats-Unis, la journée pourrait s’annoncer très calme.

«Les données économiques attendues aujourd’hui en zone euro ont peu de chance» de faire bouger le marché des changes et «même les informations sur le conflit commercial laissent impassible», a-t-il ajouté.

Pékin a réagi avec colère jeudi à la promulgation par le président américain Donald Trump d’une loi soutenant les manifestations pro-démocratie à Hong Kong, qualifiant ce texte «d’abomination absolue» et menaçant Washington de représailles, en pleine guerre commerciale entre les deux pays.

«Le yen, valeur refuge, a progressé contre les autres principales devises après que le président Trump a signé la loi sur Hong Kong, mais la réaction a également été limitée», a souligné Hussein Sayed, analyste pour FXTM.

La livre sterling restait par ailleurs solide face à l’euro et au dollar, après avoir bien progressé la veille.

La publication mercredi soir d’un sondage de l’institut YouGov «a alimenté (la hausse) en prédisant une majorité de 68 sièges pour les conservateurs aux élections du 12 décembre», ont expliqué Derek Halpenny et Fritz Louw, analystes pour MUFG.

Quelque 100.000 personnes ont été interrogées au cours des sept derniers jours sur leurs intentions de vote, selon YouGov. La méthode utilisée avait fait parler d’elle en 2017 car elle avait alors permis de correctement prédire un Parlement sans majorité, à contre-courant des autres sondages qui donnaient les conservateurs gagnants.

Pour les investisseurs, le marché perçoit de façon positive un gouvernement conservateur car il permettrait de mettre fin à l’incertitude du Brexit et éviterait un retour de la gauche au pouvoir, alors que le leader travailliste Jeremy Corbyn est mal vu des milieux d’affaires.