Allemagne: baisse de 1,7% de la production industrielle en octobre

AWP

1 minutes de lecture

En un an, la production industrielle a chuté de 5,3% dans le pays, selon des chiffres publiés par l’Office fédéral des statistiques Destatis.

La production industrielle allemande a baissé de 1,7% en octobre par rapport au mois de septembre, illustrant la profonde crise que vit le secteur manufacturier depuis un an, selon des chiffres publiés par l’Office fédéral des statistiques Destatis vendredi.

Cette statistique déjoue les pronostics des analystes sondés par Factset, qui tablaient sur une croissance de 0,30%. En un an, la production industrielle a chuté de 5,3% dans le pays, selon Destatis.

Dans le détail, le secteur de la construction est en hausse (+2,8%) comme celui de l’énergie (+2,3%).

La production de biens intermédiaires a augmenté de 1,7% en un mois, celle des biens de consommation de 0,3%, tandis que la production de biens d’équipement a plongé de 4,4%.

L’institut de la statistique a par ailleurs révisé ses chiffres de l’évolution de la production industrielle sur un an en septembre, passant ses estimations de -4,3% à -4,5%.

«Après les récentes données conjoncturelles, qui allaient toutes dans le sens d’une stabilisation, ce chiffre constitue un véritable choc», commente Jens-Oliver Niklasch, économiste chez la banque LBBW.

L’industrie allemande, largement tournée vers les exportations, souffre depuis plusieurs mois du conflit commercial sino-américain, des menaces douanières de Donald Trump sur les ventes d’automobiles et des incertitudes liées au Brexit.

Ces données «suggèrent que la stagnation et la contraction» de l’économie allemande «ont continué au quatrième trimestre 2019», affirme Carsten Brzeski, économiste chez ING.

La crise de l’ancien moteur de la première économie de la zone euro avait fait craindre l’entrée du pays en récession pour le troisième trimestre 2019. Mais le PIB avait cru de 0,1%, soutenu par la consommation et le BTP.

La production industrielle allemande devrait reculer de 4% en 2019 par rapport à l’année précédente, selon une estimation publiée mardi par la fédération du secteur (BDI).