Les Bourses asiatiques en attente de clarté de Washington et Pékin

AWP

1 minutes de lecture

Tokyo fléchit de 0,09% et Shenzhen lâche 0,17%. Hong Kong grimpe au contraire de 0,34%.

Les principales Bourses asiatiques ont fini en légère baisse jeudi, à l’exception de Hong Kong, les investisseurs ayant opté pour la prudence en attendant que Washington et Pékin clarifient leurs positions concernant leur conflit commercial.

L’indice vedette de la Bourse de Tokyo, le Nikkei, a reculé de 0,09% à 20’460,93 points, tandis que l’indice élargi Topix a clôturé tout près de l’équilibre (-0,01% à 1490,17 points).

Du côté des Bourses chinoises, l’indice composite de Shanghai a perdu 0,1% à 2890,92 points et celui de la Bourse de Shenzhen a abandonné 0,17% à 1591,08 points.

A Hong Kong, l’indice Hang Seng s’est au contraire légèrement apprécié de 0,34% à 25’703,50 points, après trois séances consécutives de baisse.

«Les inquiétudes ont perduré», dans la mesure où les Etats-Unis et la Chine «n’ont pas clarifié» la suite qu’ils souhaitaient donner à leur guerre commerciale, a commenté Yang Delong, économiste chez First Seafront Fund Management.

Les investisseurs attendent notamment de voir si Washington appliquera ou non une hausse prévue au 1er septembre des droits de douane américains sur des importations chinoises, a aussi rappelé Yurata Miura, analyste chez Mizuho Securities cité par l’agence Bloomberg.

Du côté des valeurs

SUZUKI PROFITE DE SON ALLIANCE AVEC TOYOTA

L’action du constructeur automobile Suzuki a gagné 1,54% à 4148 yens sur la séance, les investisseurs saluant son rapprochement capitalistique annoncé la veille avec le géant japonais du secteur Toyota (+0,01% à 6890 yens), lequel va monter à près de 5% de son capital pour renforcer des partenariats déjà existants, notamment technologiques.

PETROLIERS NIPPONS EN FORME

Les valeurs pétrolières japonaises ont bien progressé après la dégringolade des stocks américains de pétrole annoncée la veille, un signe de bon augure pour la demande d’or noir: Idemitsu Kosan a fini jeudi sur un gain de 2,04% à 2756 yens et le titre JXTG Holdings s’est apprécié de 0,89% à 428,5 yens.

Du côté des devises et du pétrole

Le dollar grimpait face au yen, valant 106,23 yens vers 08H45 GMT, contre 106,04 yens la veille à 19H00 GMT. L’euro progressait aussi face à la monnaie japonaise, à 117,7 yens contre 117,5 yens la veille à 19H00 GMT.

L’euro s’échangeait pour 1,1078 dollar vers 08H45 GMT, quasiment inchangé par rapport à la veille à 19H00 GMT.

Après avoir bondi la veille, les cours du pétrole hésitaient: ainsi vers 08H36 GMT le prix du baril de brut américain WTI montait de 0,39% à 56 dollars, tandis que le cours du baril de Brent de la mer du Nord faiblissait de 0,26% à 60,33 dollars.

A lire aussi...