UBS et Deutsche Bank discutent d'une fusion dans l'Asset Management

AWP

1 minutes de lecture

UBS se séparerait de la gestion d'actifs et la fusionnerait avec DWS, filiale de Deutsche Bank, d'après le Financial Times.

UBS et Deutsche Bank sont en «discussions sérieuses» pour une fusion de leurs sociétés de management d’actifs, a rapporté le Financial Times mardi soir. UBS se séparerait de ces affaires et les fusionnerait avec DWS, filiale de Deutsche Bank. 

Le cas échéant, cette fusion ferait naître le plus gros gestionnaire d’actifs d’Europe avec une masse d’environ 1,4 billions d’euros, toujours selon le journal. Cela lui permettrait de mieux se mesurer aux géants américains de la branche que sont Blackrock et Vanguard. 

Au début de ce mois, Bloomberg avait aussi fait état d’un possible rapprochement d’UBS avec DWS. L’article de mardi soir du Financial Times indique que les deux grandes banques discutent du sujet depuis «quelques mois». 

UBS Asset Management gère actuellement près de 780 milliards de dollars de fortune et DWS 662 milliards d’euros. Deutsche Bank ne souhaite pas vendre DWS, selon le Financial Times. Après la transaction, la banque allemande resterait le plus gros actionnaire de la société. 

DWS n’est pas à vendre, mais, au vu des discussions de fusion entre Deutsche Bank et Commerzbank, on spécule qu’il faudrait se séparer d’une partie de DWS pour faire passer la pilule. Actuellement, Deutsche Bank détient 78% de DWS.