La CSS assurera les requérants d’asile dès le 1er juin

AWP

1 minutes de lecture

Aucune caisse-maladie n’ayant répondu à l’appel d’offre de la Confédération, le Secrétariat d’Etat aux migrations a porté son choix sur cet assureur.

Les requérants d’asile séjournant dans des centres fédéraux seront assurés contre la maladie auprès de la CSS dès le 1er juin. Aucune caisse-maladie n’ayant répondu à l’appel d’offre de la Confédération, le Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM) a porté son choix sur cet assureur.

Jusqu’ici, la Confédération prenait à sa charge les coûts de santé des requérants d’asile durant les 90 premiers jours de leur séjour dans un centre fédéral. Dès le 1er juin, ces coûts seront couverts par la CSS sur 140 jours, soit la durée de séjour maximum des requérants d’asile dans un centre fédéral.

Le contrat-cadre conclu entre le SEM et l’assureur prévoit une couverture selon le modèle du médecin de famille. Cette solution, économique, permet de réduire considérablement la charge administrative du SEM, selon le communiqué.

Le SEM avait lancé son appel d’offres jusqu’en décembre 2018. Faute de réponse, il a mené, au premier trimestre 2019, des entretiens avec plusieurs assureurs avant de confier le mandat à la CSS.