La Banque cantonale de Lucerne brille sur neuf mois

AWP

1 minutes de lecture

Les perspectives pour l’ensemble de 2019 sont restées inchangées.

La Banque cantonale de Lucerne (LUKB) a dégagé de solides résultats sur les neuf premiers mois de l’année, affichant une progression sur tous les tableaux. Les perspectives pour l’ensemble de 2019 sont restées inchangées.

Le produit d’exploitation de l’établissement cantonal a gagné 4,3% sur un an à 376,1 millions de francs, profitant d’une croissance des recettes issues des opérations d’intérêt (+5,5%), des commissions et services (+6,4%) et du négoce (+1,2%), a précisé la LUKB mardi dans un communiqué.

Alors que les charges ont enflé de 3,5% à 278,4 millions, le résultat d’exploitation s’est bonifié de 3,3% à 177,1 millions. Le bénéfice net a quant à lui augmenté de 3,2% à 151,8 millions.

La banque a notamment bénéficié d’afflux d’argent frais de 640 millions de francs, faisant notamment gonfler ses avoirs sous gestion à 30,6 milliards, près de 2 milliards de plus que fin 2018.

Face à ces solides résultats et une capitalisation solide - avec un taux de fonds propres durs de 13,4% après 14,3% à la fin de l’année dernière - la direction a reconduit ses objectifs pour l’ensemble de l’année.

Elle table toujours sur un bénéfice net entre 199 et 205 millions de francs en 2019, contre 200,4 millions l’année dernière. A noter qu’en 2018, la LUKB avait bénéficié d’un apport exceptionnel de 7,6 millions issu de la vente d’une participation.

A lire aussi...