Brexit: BofA lancerait son transfert à Paris dès février

AWP

1 minutes de lecture

Des centaines de salariés devraient commencer à rejoindre la capitale française, ainsi que Francfort, indique une source proche du dossier.

Bank of America va commencer à transférer dans les prochains jours des centaines de salariés de Londres à Paris dans le cadre du Brexit, a indiqué à l’AFP lundi une source proche du dossier.

Environ 400 salariés de la deuxième banque américaine par actifs vont rejoindre Paris et Francfort à partir du mois de février mais plus de la majorité va dans la capitale française, a ajouté cette source sous couvert d’anonymat, confirmant des informations de l’Evening Standard de Londres.

Les personnels concernés sont des traders, des commerciaux et des personnels administratifs, dont une grande partie sont installés à Londres actuellement. Mais des salariés d’autres bureaux - notamment de New York - et de nouvelles recrues locales vont également rejoindre Paris dans le cadre d’une première vague de transferts, a encore dit la source.

L’établissement de Charlotte (Caroline du Nord) souhaite étoffer ses bureaux parisiens de 200 personnes au moins avant le Brexit, prévu le 29 mars, et 200 autres dans les semaines suivant cette date.

Contactée par l’AFP, une porte-parole de Bank of America n’a pas souhaité commenter.

La banque, qui emploie actuellement 4’000 personnes au Royaume-Uni, loue des bureaux pouvant accueillir jusqu’à un millier de personnes au 51, rue de la Boétie dans le 8e arrondissement de la capitale française.

Elle a toutefois décidé en juillet 2017 d’installer son siège européen à Dublin (Irlande), où elle emploie déjà 700 personnes.

Les grandes banques internationales sont actuellement en train de déplacer leur siège européen de Londres vers d’autres villes dans d’autres pays de l’UE car le Brexit risque de leur faire perdre le «passeport européen» qui leur permet de proposer services et produits financiers dans toute l’Union tout en étant installées à Londres.