Bank of America triple son bénéfice net

AWP

1 minutes de lecture

Au quatrième trimestre, le bénéfice par action ajusté grimpe à 70 cents, contre 63 cents attendus en moyenne par les analystes.

Bank of America a annoncé mercredi avoir plus que triplé son bénéfice au quatrième trimestre 2018, tirant profit de la confiance des ménages américains en la bonne santé de l’économie.

Le bénéfice net trimestriel est ressorti à 7,04 milliards de dollars, soit un bénéfice par action ajusté, référence en Amérique du nord, de 70 cents contre 63 cents attendus en moyenne par les analystes financiers. Au quatrième trimestre 2017, le bénéfice était de 2,08 milliards, plombé par une charge fiscale de 2,9 milliards.

Le chiffre d’affaires a progressé de 11,3% à 22,74 milliards de dollars, contre 22,45 milliards attendus.

«Des actifs solides et une augmentation des crédits et des dépôts ont dopé les résultats trimestriels», a souligné Brian Moynihan, le PDG, cité dans un communiqué.

Les crédits sollicités et accordés aux ménages ont augmenté de 5%, tandis que les dépôts affichent une progression de 3%.

Les défaillances des emprunteurs ont également diminué, les provisions de la firme passant de 1 milliard de dollars à 905 millions de dollars sur un an.

Soulagés de voir que la remontée des taux d’intérêt aux États-Unis n’avait pas miné le moral des consommateurs, les investisseurs accueillaient favorablement ces résultats. Le titre Bank of America, la deuxième banque américaine par actifs, gagnait ainsi près de 4% vers 12H40 GMT dans les échanges électroniques précédant l’ouverture de la séance à Wall Street.

Contrairement à ses rivales, Bank of America a enregistré une hausse de 1% des recettes générées par ses traders. Si les revenus du courtage des produits financiers liés aux obligations, devises et matières premières (FICC) ont dévissé de 15% du fait de la forte volatilité observé lors des trois derniers mois de 2018 sur les marchés, le chiffre d’affaires du courtage de titres financiers a compensé ce déclin avec une progression de 11%.

Sur l’ensemble de l’année 2018, le bénéfice net de la firme a bondi de 60,6% à 26,7 milliards de dollars pour un chiffre d’affaires de 91,2 milliards, en hausse de 4,5%.