Axa en quête de nouvelles acquisitions sur le healthcare US

AWP

1 minutes de lecture

L’assureur s’intéresse surtout à des acteurs positionnés sur la gestion des données, les services de santé en entreprises ou encore la coordination de solutions de santé.

L’assureur Axa est prêt à mener de nouvelles acquisitions ou prises de participations sur le marché de la santé aux Etats-Unis, après avoir déjà racheté début 2018 la société de gestion numérique des couvertures de santé Maestro Health, a déclaré lundi un dirigeant du groupe.

Axa, qui tente depuis plusieurs mois de prendre pied sur ce marché très complexe, s’intéresse tout particulièrement à des acteurs positionnés sur la gestion des données, les services de santé en entreprises ou encore la coordination de solutions de santé, a déclaré Guillaume Borie, le directeur de l’innovation du groupe, lors d’une rencontre avec la presse à New York.

L’assureur n’a toutefois donné aucun détail concernant d’éventuelles discussions en cours.

Axa avait déjà annoncé par le passé avoir défini un budget de 200 millions d’euros chaque année pour réaliser des acquisitions ou des investissements stratégiques dans des secteurs d’innovation.

«Nous avons décidé de ne pas entrer sur le marché de l’assurance primaire santé aux Etats-Unis, qui est un marché très saturé», a souligné M. Borie, précisant que le groupe préférait se positionner sur le terrain des services.

Dans le cadre de cette stratégie, l’assureur entend se positionner comme un acteur de premier plan sur le marché des services dédiés aux sociétés ayant décidé de prendre à leur charge les frais de santé de leurs employés, soit environ un tiers des entreprises aux Etats-Unis, selon M. Borie.

Au total, les dépenses de santé aux Etats-Unis atteignent environ 3’000 milliards de dollars par an, un chiffre en hausse de 7% chaque année, a-t-il précisé.

Axa, qui jusqu’à une date récente n’était pas présent sur le marché de l’assurance santé aux Etats-Unis, avait annoncé début janvier le rachat de la société américaine de gestion numérique des couvertures de santé, Maestro Health, pour 155 millions de dollars (environ 127 millions d’euros), lui permettant de mettre un premier pied sur ce marché.

Depuis 2016 et l’arrivée à sa tête de l’Allemand Thomas Buberl, Axa s’est lancé dans un vaste plan de réorganisation qui doit permettre, entre autres, de recentrer ses activités autour d’une quinzaine de marchés sur la soixantaine de pays où il était jusqu’à présent actif.

Dans un contexte de taux très bas, il veut aussi réduire sa dépendance aux risques de marché et à l’assurance vie pour donner la priorité à des activités jugées désormais plus porteuses, comme la santé, la prévoyance ou l’assurance dommage pour les entreprises.

À ce stade, l’activité d’Axa dans le domaine de la santé s’élève à 12 milliards d’euros dans le monde, centrée sur six marchés principaux, dont la France.