American Express affecté par une charge juridique

AWP

1 minutes de lecture

Le résultat net a baissé de 5,1% à 1,55 milliard de dollars au premier trimestre.

American Express (AmEx) a annoncé jeudi des résultats décevants au premier trimestre, plombés par une charge juridique et une hausse des coûts liée aux avantages offerts par l’émetteur de cartes bancaires pour attirer les consommateurs.

Le résultat net a baissé de 5,1% à 1,55 milliard de dollars, ce qui s’est traduit par un bénéfice par action ajusté, référence en Amérique du Nord, de 1,80 dollar. C’est moins que le 1,98 dollar auquel s’attendaient les analystes financiers.

AmEx explique cette contre-performance par le fait qu’il a résolu un litige avec un marchand, dont il ne donne pas de nom. La résolution de ce différend a rogné le bénéfice par action de 0,21 dollar.

Hormis ce litige, le groupe a gagné 2,01 dollars par action.

Reste que si le chiffre d’affaires a progressé de 6,64% sur un an à 10,36 milliards de dollars, il est ressorti en dessous des 10,49 milliards anticipés.

AmEx a principalement vu ses dépenses bondir de 12% du fait de promotions lancées pour séduire de nouveaux consommateurs face à la concurrence de grandes banques comme JPMorgan Chase, Citigroup, Bank of America et Capital One.

Les cartes proposées par ces établissements offrent places de concert exclusives, donnent des points cumulables pour acheter des billets d’avions, des rabais dans des grands magasins... etc.

AmEx vient de son côté de renouveler son partenariat avec Delta Air Lines jusqu’en 2023, avec des termes avantageux pour la compagnie aérienne qui a estimé que son chiffre d’affaires et ses revenus en seraient dopés.

A Wall Street, le titre AmEx perdait 0,90% vers 12H50 GMT dans les échanges électroniques de pré-séance.

Les investisseurs étaient partagés parce que les détenteurs de cartes AmEx ont augmenté leurs dépenses et le portefeuille des crédits accordés aux ménages est également en hausse, suggérant d’importantes commissions à venir.

Le groupe de services financiers a en outre confirmé ses prévisions annuelles en dépit de la charge juridique.

Pour 2019, AmEx table ainsi toujours sur un bénéfice par action compris entre 7,85 et 8,35 dollars, contre 8,13 dollars anticipés par les marchés. Le chiffre d’affaires devrait augmenter de 8% à 10%.

«En se tournant vers l’avenir, nous continuons d’entrevoir un grand nombre d’opportunités de croissance sur l’ensemble de nos activités et nous allons investir pour les saisir afin de nourrir la croissance des revenus», a déclaré le PDG Stephen Squeri, cité dans le communiqué.