Le pouvoir d’un vaccin

Eric et Constantin Sturdza, Eric Sturdza Investments

2 minutes de lecture

L’équipe du Sturdza Family Fund évalue la performance du fonds et observe une appétence au risque renforcée après l’élection américaine et les perspectives des vaccins.

Développement de Marché

Malgré la flambée continue de cas de COVID dans de nombreuses régions (en particulier aux États-Unis) et la publication de données macroéconomiques relativement anecdotiques, les nouvelles positives relatives aux développements de vaccins ont été suffisamment conséquentes pour stimuler le sentiment général et pousser les marchés à la hausse. Le vaccin Pfizer / BioNTech a fortement solidifié les perspectives à moyen terme, sans pour autant modifier la situation à court terme, expliquant en partie la réaction récente des marchés.

En effet, un scénario d'amélioration à moyen terme, sans pour autant résoudre les réels défis économiques à court terme souligne la nécessité impérative de soutien gouvernemental. Pour le marché, plus la situation courante se détériore, plus les programmes de soutien restent nécessaires, et donc probables. Ainsi, le marché action reste enthousiaste.

Au cours du mois de novembre, l'indice MSCI World (USD) a affiché une hausse de 12,8%. L'Eurostoxx 50 (USD Net Return) s’est apprécié d'env. 21,3% tandis que le S&P 500 a également grimpé d'env. 10,8%. Le dollar (indice DXY) s'est déprécié d'env. 2,3% sur la période tandis que le rendement des obligations du Trésor U.S. à 30 ans passait d'environ 1,66% à 1,57% et l'indice VIX passait d'environ 38,0 à 20,6, témoignant d’un état d'esprit bien d’avantage «risk-on» catalysé par les perspectives de vaccins.

Perspectives du Marché

En ligne avec nos précédentes vues, nous pensons que les investisseurs bénéficiant d’un horizon long terme devront certainement composer avec une rotation des marchés en faveur de facteurs et/ou stratégies délaissés par les foules jusqu’à présent. En effet, la dispersion entre les facteurs «croissance» contre «value» représente aujourd’hui une potentielle source de risque, conséquence de la domination quasi-totale des stratégies «croissance» s’estompant en faveur des approches plus cycliques et «deep value». L'annonce du vaccin a fait naître l'espoir d'une reprise économique, d’une normalisation de l’activité, et les investisseurs ont immédiatement réagis en arbitrant certains instruments considérés «longue duration» qui avaient bénéficié de la compression des taux d'intérêt pour ces sociétés délaissées, sensibles à une reprise d'activité. En conséquence, la probabilité d'un rallye boursier soutenu, possiblement plus large et «sain», même si différent de celui connu récemment, est plus forte qu'elle ne l’a été par le passé, selon nous.

Dans l'ensemble, et compte tenu des objectifs et de la philosophie du fonds Sturdza Family Fund, nous avons décidé d'opter pour un positionnement légèrement plus agressif à l'approche des dernières manches de 2020 et de rester à l'affût d'opportunités fortes et spécifiques qui répondent aux critères de sélection du fonds. L'allocation d'actifs globale pourrait, comme toujours, être sujette à révision en cas d'évolution significative de notre perception du risque.

Le Sturdza Family Fund - Stratégie

En novembre, le fonds a progressé d’env. +7,2% (classe SI). En termes de rendement total, la portion actions s'est appréciée d'env. +12,1%, la partie obligataire a également enregistré un rendement légèrement positif pour la période d'env. +0,31%.

En termes d’attribution de performance, Ulta Beauty a été le plus gros contributeur positif (environ +0,42%), suivi de Worldline (environ +0,41%) et Nidec (environ +0,39%). En revanche, le plus gros contributeur négatif a été Alibaba (-0,21%), surpris par l’annulation de l’IPO phare de Ant Financial, suivi de Thermo Fischer (environ -0,02%), une société typiquement exposée aux rotations décrites plus haut. Pour le portefeuille obligataire, sans surprises, les bons du Trésor à plus courte échéance ont été globalement stables à positifs sur la période, alors que les instruments à plus longue échéance ont contribué négativement sur la période (30 ans UST = -0,02%).

Compte tenu de la stratégie du Fonds, de nouvelles positives récentes et de l’incertitude que les marchés doivent encore affronter dans les mois qui viennent, l’allocation globale des actifs (sans prise en compte des dérivés) a augmenté de près de 5%. Ces modifications reflètent notre conviction renforcée de l’attrait des actions globales, dans des sociétés de qualité.

 

The views and statements contained herein are those of Banque Eric Sturdza SA in their capacity as Investment Advisers to the Sturdza Family Fund as of 14/10/2020 and are based on internal research and modelling. This communication is issued in Guernsey by E.I. Sturdza Strategic Management Limited which is regulated by the Guernsey Financial Services Commission. E.I. Sturdza Funds plc and its sub-funds are Irish funds authorised by the Central Bank of Ireland. The funds are approved for distribution in Switzerland by FINMA. The Swiss representative and paying agent is Banque Eric Sturdza SA, rue du Rhône 112, 1204 Geneva, Switzerland. The prospectus, KIIDs, Articles of association, semi-annual and annual reports of E.I. Sturdza Funds Plc can be obtained, free of charges, at the seat of the Swiss representative. The information contained herein is estimated, unaudited and may be subject to change. This content is intended for information purposes only and is not intended as an offer or recommendation to buy, sell, or otherwise apply for shares in the funds. Further information in this regard is available here; https://ericsturdza.com/disclaimer/