Climat écossais sur la gestion d’actifs

Communiqué, Société Générale Securities Services

1 minutes de lecture

Des couleurs contrastées et des changements brusques, tels sont les tendances qui émanent de l’enquête «Taking the Long View» de Société Générale Securities Services.

L’enquête «Taking the Long View», réalisée par Société Générale Securities Services et menée auprès d’un panel de cadres dirigeants au sein du secteur buy-side en Europe, offre un panorama complet de l’état du marché et des stratégies des différentes entreprises de la gestion d’actifs en cette période vraiment passionnante, considérée par tous les observateurs comme le début d’une phase de disruption. 

Le résultat évoque le climat écossais: des couleurs contrastées et des changements brusques. La tendance sous-jacente est résolument prometteuse, avec une croissance à un rythme soutenu des actifs en gestion: 7% par an depuis 2012, pour atteindre actuellement une somme de près de 25’000 milliards d’euros en gestion en Europe. Mais plusieurs facteurs sont en train de redessiner l’organisation des acteurs et du paysage. 

Principales tendances 
  • 84% des répondants considèrent que le numérique et les nouvelles technologies jouent un rôle essentiel dans leurs stratégies commerciales. Néanmoins, il est à noter que peu d’entre eux ont déjà une vision claire des conséquences sur leur activité et n’ont donc pas d’idée précise de la feuille de route à mettre en œuvre; 
  • De même, ils mettent un fort accent (82%) sur la pression réglementaire qui a touché leur entreprise au cours des dix dernières années et ils ont encore besoin d’investissements et de ressources supplémentaires et, par conséquent, du soutien de leurs partenaires. 

Par contre, le Brexit ne leur pose pas de problème particulier. Cela ne signifie pas qu’ils pensent que rien ne changera, mais plutôt qu’ils estiment être en mesure de s’adapter! 

Étant donné ces défis, les orientations commerciales définies par notre panel témoignent de la détermination des acteurs à modifier leurs stratégies et à profiter de toutes les opportunités du marché. 

  • 20% des sociétés de gestion ont indiqué qu’ils allaient renforcer ou lancer une stratégie de distribution retail. 
  • 42% des personnes interrogées souhaitent diversifier leurs investissements, et privilégient les investissements passifs, les actifs peu liquides comme les prêts avant même les Private Equity et le Real Estate (PE/RE). 
  • La généralisation de l’investissement responsable, ESG et Climat, se confirme : 39% des personnes interrogées ont indiqué qu’il s’agissait d’un élément clé de leur stratégie de gestion. 

Les enjeux de rentabilité ne sont pas négligés et, à ce sujet, deux tendances se dessinent clairement: 

  • Les sociétés de gestion voient la consolidation du marché comme un élément-clé des évolutions actuelles: 42 % l’ont évoquée – le segment des sociétés de gestion de taille moyenne étant sans surprise le plus concerné. 
  • Enfin, 64 % des répondants approuvent l’externalisation des fonctions opérationnelles et placent le middle office ou le reporting réglementaire en haut de la liste des activités à externaliser. En fait, ces deux derniers points reflètent l’opinion de la grande majorité de notre panel. Dans un monde si riche en défis et incertitudes, il est essentiel de choisir les partenaires adéquats qui aideront à prendre les bonnes décisions et à les mettre en œuvre.

Cette enquête a permis de recueillir les avis de 100 cadres dirigeants d'entreprises buy-side dans toute l'Europe sur quatre thèmes spécifiques: le contexte global, les clients et stratégies, la stratégie opérationnelle et les nouvelles technologies.