Après 2020: la politique après les élections

Communiqué, Goldman Sachs Asset Management

1 minutes de lecture

L'élection présidentielle américaine est en train de devenir l'une des plus controversées, les impacts potentiels sur la politique, la croissance et les marchés étant au premier plan.

Dans le document ci-joint, nous discutons des priorités de politique économique des candidats avec Kevin Hassett, ancien président du Conseil des conseillers économiques du président Trump, et Jared Bernstein, ancien conseiller économique du vice-président Biden.

En ce qui concerne les perspectives de la politique étrangère américaine, nous nous sommes entretenus avec Ian Bremmer du groupe Eurasie, qui constate une nette convergence entre les candidats sur de nombreuses questions importantes de politique étrangère - y compris le commerce.

Nous évaluons également l'impact des différents résultats électoraux et concluons qu'un retournement démocratique pourrait entraîner une hausse de l'inflation, un démarrage plus précoce de la Fed et une modification positive de l'écart de production, que nous considérons comme négatif pour le dollar et les marchés du crédit, à peu près neutre pour les actions américaines et le pétrole, et positif pour certains actifs de l'UE.

Enfin, nous passons à la course proprement dite et posons aujourd'hui au professeur de droit de Stanford Nathaniel Persily une question clé: comment et quand une élection contestée serait-elle résolue?

A lire aussi...