Routes nationales: Berne investit 2 milliards pour 2018

AWP

1 minutes de lecture

La Confédération compte débuter d’importants travaux de maintenance, notamment sur l’A1 entre Villars-Ste-Croix et Cossonay (VD) et sur l’A9 à la hauteur de Martigny (VS).

Près de 1,9 milliard de francs seront investis cette année dans le réseau des routes nationales. Ce montant provient pour la première fois du fonds pour les routes nationales (FORTA), approuvé par le peuple en 2017. Il doit notamment désengorger certains goulets d’étranglement sur l’A1.

Sur 1,9 milliard, 290 millions sont destinés à la construction de nouveaux tronçons, tandis que 1,454 milliard doivent permettre d’aménager et d’entretenir le réseau existant. Enfin, 175 millions reviennent à des projets visant à éliminer des goulets d’étranglement, indique l’Office fédéral des routes (OFROU) mercredi dans un communiqué. Une grande partie de ce dernier montant servira à élargir à six voies le contournement nord de Zurich (A1).

Pour la première fois, ces moyens financiers proviennent du fonds FORTA accepté en votation l’an dernier. La Confédération compte débuter cette année d’importants travaux de maintenance, notamment sur l’A1 avec la réaffectation de la bande d’arrêt d’urgence entre Villars-Ste-Croix et Cossonay (VD) et sur l’A9 à la hauteur de Martigny (VS). D’autres chantiers se poursuivront, comme ceux des tronçons Colombier-Cornaux (NE) sur l’A5 et Vennes-Chexbres (VD) sur l’A9.

Parmi les 290 millions investis dans la construction de nouveaux tronçons, le Valais bénéficie de 147 millions, le canton de Berne de 43 millions, le Jura de 15 millions, Schwyz de 15 millions et Uri de 5 millions.

Plus de 75% du crédit alloué à l’achèvement du réseau reviennent à des projets en Suisse romande et en Valais. Parmi ceux-ci, la Transjurane, entre les cantons de Berne et du Jura, ainsi que la branche est du contournement de Bienne.

En plus de 1,9 milliard, près de 380 millions de francs serviront à entretenir le réseau et à rendre les routes nationales praticables quotidiennement. Il s’agit notamment du service hivernal, des espaces verts, du déblaiement et de la réparation des dégâts lors d’accidents ou encore du nettoyage.