Résultats record des placements de l’AVS, de l’AI et des APG en 2019

AWP

1 minutes de lecture

«Toutes les classes d’actifs ont contribué au bon résultat, ce qui est rarement le cas», précise le directeur de compenswiss Eric Breval.

Les Fonds de compensation AVS/AI/APG (compenswiss) ont réalisé une performance record l’an dernier. Ils ont atteint 10,22%, alors qu’ils avaient subi des pertes de 4,22% en 2018. La fortune sous gestion a progressé de 34,3 à 36,4 milliards de francs.

Compenswiss a effectué en 2019 la deuxième meilleure performance depuis la création de l’AVS et du Fonds AVS en 1948, indique jeudi l’établissement fédéral autonome de droit public. «Toutes les classes d’actifs ont contribué au bon résultat, ce qui est rarement le cas», précise le directeur Eric Breval, cité dans le communiqué.

Perte de l’AVS surcompensée

Ainsi, le rendement net de la fortune du Fonds de compensation de l’AVS s’élève à 9,62%, celui de l’AI à 9,81% et celui des APG à 9,81% également. Ces bons résultats de placement permettent de surcompenser largement la perte attendue de l’AVS, souligne Manuel Leuthold, président du conseil d’administration de compenswiss. Le rendement net réalisé sur les liquidités s’élève en outre à -0,08% (-0,24% fin 2018).

Au 31 décembre 2019, , le montant total de la fortune gérée pat compenswiss atteint 36,4 milliards de francs, dont 34,8 milliards de fortune de placement et 1,7 milliard de liquidités.

AVS en équilibre grâce à la RFFA

Les responsables de l’établissement se réjouissent, par ailleurs, que 2 milliards de francs supplémentaires puissent désormais être versés chaque année à l’AVS à travers la hausse de la TVA et des cotisations, approuvée par le peuple en mai dernier dans le cadre de la RFFA. Ces ressources combleront le déséquilibre entre les dépenses et les recettes pendant environ quatre ans.

L’adoption de la RFFA a permis à compenswiss de cesser son programme de désinvestissement à l’automne 2019 et de revoir sa politique d’investissement dans le contexte d’un horizon de placement plus long, écrit l’établissement.

A lire aussi...